Peuple de France : Gagny : révoltés par leurs conditions de prière, les musulmans dans la rue

dimanche 23 juin 2019

Gagny : révoltés par leurs conditions de prière, les musulmans dans la rue

Entre 250 et 500 fidèles ont défilé ce samedi matin, pour exiger un terrain où construire leur mosquée et une salle de culte temporaire en attendant.
Entre 250 et 500 fidèles ont défilé ce samedi matin, pour exiger un terrain où construire leur mosquée et une salle de culte temporaire en attendant. 

«Il est temps de sortir de la cave ! On ne demande pas la charité... juste la dignité ! »
A Gagny, les slogans ont résonné ce samedi matin. 250 musulmans selon la police - 500 selon les organisateurs - ont défilé entre la gare et l'hôtel-de-ville pour demander des «conditions de prière décentes ».

Le 6 juin dernier, lors de l'Aïd-el-Fitr, plus de 2 000 fidèles avaient dû prier entassés dans une salle attenante à un gymnase, certain à l'extérieur, et ce, alors qu'il pleuvait.

«C'est une situation qui dure depuis des décennies à Gagny : nous n'avons pas encore de mosquée, la ville bloque notre recherche de terrain (Ndlr : l'UAMG demande une parcelle de 1 700 m2 pour implanter un centre-culturel) ! Et elle et ne met pas de salle adaptée à disposition en attendant», regrette Karim Ben-Yedder, président de l'union des associations musulmanes de Gagny (UAMG), organisatrice de la manifestation.

[...]

En savoir plus sur leparisien.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Montpellier. La mairie donne 153 000 euros à la mosquée de la Paillade

➜ A Saint-Denis, une centaine de musulmans manifestent pour la réouverture de leurs mosquées

2 commentaires:

gilbert rocaries a dit…

Mais bordel de merde (excusez ma colére) Maintenant ça suffit,non seulement ils viennent chez nous,ne nous respectent pas,et exigent de vivre comme au bled. C'est trés facile.Ils n'ont qu'a retourner chez eux. Est ce normal que dans un pays comme la France,on voit des gens prier sur des trotttoirs ou dans la rue,qui ne sont pas des lieux de culte.Baisser le pantalon devant ces gens là c'est se soumettre. Petit a petit,ils font leur loi,et dominent lentement mais surement certains élus qui à l'approche des municipales pour obtenir des voix,sont préts à ouvrir le porte monnai. Il est pour quand le grand chambardement.

Unknown a dit…

La France n'est pas un pays musulman ; si les musulmans veulent vivre au milieu de leurs frères et soeurs , qu'ils aillent dans un pays musulman ............ et tous leurs problèmes seront résolus.
Evidemment dans ces pays, il n'y a pas de protection sociale ?????? alors il doivent demander aux imams?

Articles à lire aussi