Peuple de France : Au G20, Poutine dénonce des idées pro-LGBT qui seraient «imposées» aux gens

dimanche 30 juin 2019

Au G20, Poutine dénonce des idées pro-LGBT qui seraient «imposées» aux gens

«Cette partie de la société assez agressive impose son point de vue à la majorité», estime Vladimir Poutine, en parlant des militants et militantes pro-LGBT
«Cette partie de la société assez agressive impose son point de vue à la majorité», estime Vladimir Poutine, en parlant des militants et militantes pro-LGBT 

« Dans certains pays européens, on dit aux parents que les filles ne peuvent plus mettre de jupes à l’école. C’est quoi ça ? »


C’est en ces mots que le président russe Vladimir Poutine a dénoncé samedi les idées de liberté sexuelle et de liberté de genre « imposées » selon lui aux gens, qui y seraient majoritairement hostiles. Il s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet du G20 à Osaka au Japon.

« Cette idée progressiste commence à être dépassée », a estimé le président russe...

« Le problème est que cette partie de la société assez agressive impose son point de vue à la majorité écrasante » des gens, a-t-il affirmé. 

« Les représentants des idées libérales imposent un certain type d’éducation sexuelle à l’école, les parents ne le veulent pas, mais on ne demande pas leur avis », a encore assuré M. Poutine.
[...]

En savoir plus sur 20minutes.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Vladimir Poutine critique violemment la politique migratoire des progressistes

➜ Video. Poutine : «On encourage l'immigration avec de substantielles aides sociales» en Europe

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Apparemment Poutine n'a jamais visité d'hôpital psychiatrique , l'occasion pour lui de faire c'est arme dans cette discipline .

Articles à lire aussi