Peuple de France : Droit d’asile : le gouvernement doit mettre fin à une situation hors de contrôle

lundi 17 juin 2019

Droit d’asile : le gouvernement doit mettre fin à une situation hors de contrôle

Après une année 2018 de tous les records en matière de demandes d’asile, les chiffres des premiers mois de l’année 2019 donnent le tournis et laissent entrevoir une nouvelle explosion des demandes, alors qu’elles sont généralement en baisse dans les autres pays européens.
Après une année 2018 de tous les records en matière de demandes d’asile, les chiffres des premiers mois de l’année 2019 donnent le tournis et laissent entrevoir une nouvelle explosion des demandes, alors qu’elles sont généralement en baisse dans les autres pays européens.

En novembre dernier, M. Castaner évoquait, en pointant l’augmentation du nombre de reconduites à
la frontière, un « tournant dans la politique du gouvernement dans la lutte contre l’immigration clandestine ». Force est de constater que ce « tournant » n’a pas eu lieu, et que la fermeté promise n’a pas été appliquée. La « loi Collomb » sur l’asile et l’immigration, dont nous avions pointé les limites lors de son vote, a démontré ces derniers mois son inefficacité totale.

Dans sa déclaration de politique générale prévue cet après-midi et dans les actes du gouvernement qui suivront, Edouard Philippe doit impérativement tenir compte du résultat des urnes du 26 mai dernier, de l’exaspération des Français, de la situation hors de contrôle dans nombre de villes en termes d’accueil de ce droit d’asile devenu une filière d’immigration massive à part entière.

Les demandes d’asile doivent être examinées depuis nos ambassades dans les pays d’origine, et non sur notre territoire. Les demandes provenant de pays qui ne sont pas en guerre et considérés comme sûrs doivent être automatiquement rejetées. Les déboutés du droit d’asile présents sur notre sol doivent être systématiquement expulsés.

Le Premier ministre français, dont la parole porte au-delà de nos frontières, a l’occasion cet après-midi d’annoncer solennellement que la France n’a plus les moyens ni la capacité d’accueillir de tels flux, et qu’elle rompt officiellement avec le laxisme migratoire.


Communiqué de Jordan Bardella


Sur le même thème lire aussi:

➜ Plus de 123.000 demandes d'asile en France en 2018

➜ Le nombre de demandeurs d’asile explose en 2019

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi