Peuple de France - Revue de presse française et internationale: DEUX DÉPUTÉS VEULENT BAISSER LES PRIX DES CARTES DE SÉJOUR

jeudi 20 juin 2019

DEUX DÉPUTÉS VEULENT BAISSER LES PRIX DES CARTES DE SÉJOUR

Stella Dupont, députée LaREM et Jean-François Parigi (LR), estiment que les prix des cartes de séjour sont trop élevés au regard des moyens financiers des étrangers. Ils proposent de les baisser. Cela occasionnerait un manque à gagner pour l’État de 38 millions d’euros compensé par l’argent que rapporte les visas touristiques.
Stella Dupont, députée LaREM et Jean-François Parigi (LR), estiment que les prix des cartes de séjour sont trop élevés au regard des moyens financiers des étrangers. Ils proposent de les baisser. Cela occasionnerait un manque à gagner pour l’État de 38 millions d’euros compensé par l’argent que rapporte les visas touristiques.

Quand la France accepte de délivrer une carte de séjour, chaque étranger paye – cher - le précieux
sésame : 269 euros et parfois même jusqu’à 609 euros, selon les députés Stella Dupont et Jean-François Parigi, qui viennent de rédiger un rapport présenté ce matin en commission des finances. En comparaison, un passeport coûte 89 euros, quand la carte d’identité est gratuite.

Des « montants excessifs » pour des personnes à revenus limités, qui « accentuent la précarité de certains étrangers » voire « entravent leur intégration » écrivent les deux députés. « On ne cesse de présenter les immigrés comme des profiteurs » souligne la rapporteure Stella Dupont, l'une des rares parlementaires de la majorité qui s’était abstenue sur la loi Asile-Immigration « là, ils payent plus chers que les nationaux.» Plus cher aussi que la moyenne ailleurs en Europe d’après les conclusions du rapport.

Les deux commissaires aux finances proposent, par exemple, de passer de 340 euros à 100 euros le visa de régularisation, et de diviser par deux la taxe pour le renouvellement d’une carte de séjour temporaire.

[...]

En savoir plus sur lcp.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Et maintenant, le trafic de rendez-vous en préfecture pour titres de séjour

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi