Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Une députée quitte LREM: «Le fonctionnement du mouvement pose problème»

dimanche 9 juin 2019

Une députée quitte LREM: «Le fonctionnement du mouvement pose problème»

En désaccord sur le mode de fonctionnement du mouvement – qui, selon elle, n'écoute plus ses militants – autant que sur sa ligne politique, pas assez sociale à son goût, la députée de la Marne Aina Kuric a annoncé son départ de LREM.
En désaccord sur le mode de fonctionnement du mouvement – qui, selon elle, n'écoute plus ses militants – autant que sur sa ligne politique, pas assez sociale à son goût, la députée de la Marne Aina Kuric a annoncé son départ de LREM.

«J'y ai longuement réfléchi et cette décision m'a autant brisé le cœur que soulagé l’esprit. J’ai pris la décision de quitter le mouvement En Marche!» :


Aina Kuric, députée LREM de la Marne, a claqué la porte du parti de la majorité le 7 juin, en raison d'un «désaccord avec la ligne du mouvement».

«Je ne retrouve plus dans ce mouvement les raisons pour lesquelles je me suis engagée», affirme ainsi l'élue dans un communiqué, dans lequel elle précise toutefois qu'elle «ne quitte pas la majorité parlementaire» et sera désormais apparentée LREM. Interrogée par Mediapart, Aina Kuric explique les différents griefs qu'elle a contre le mouvement, en premier lieu desquels figure son fonctionnement, qui n’a pas «su écarter ceux qui trahissent nos valeurs communes».

«Dès la législative de 2017, pour laquelle j’étais candidate, j’ai constaté que deux circonscriptions sur cinq avaient été gelées, réservées à des personnalités, pour ne pas déranger», note ainsi la députée, qui regrette que la gestion de ce mouvement soit trop éloignée du terrain : «Tout se passe à Paris.» «Je ne dirais pas que c’est du mépris, mais c’est manifestement un manque de considération et d’attention aux Marcheurs», poursuit-elle, appelant le parti à «sortir de cette posture où l’on n’écoute personne».


[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Frais de mandat : la députée LREM Anne-Christine Lang sommée de rembourser

➜ Une députée LREM « Je ne mettrai jamais un pied dans l'Hémicycle s'il y a une femme voilée. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi