Peuple de France : Burkini à Grenoble : "Une petite minorité qui promeut une forme d’islam politique", dénonce Marlène Schiappa

jeudi 27 juin 2019

Burkini à Grenoble : "Une petite minorité qui promeut une forme d’islam politique", dénonce Marlène Schiappa

La secrétaire d’Etat à l’égalité Femmes-hommes a dénoncé le militantisme de femmes qui luttent pour le port du burkini dans les piscines municipales, y voyant dénonçant la volonté créer "une nouvelle norme qui serait le fait de se couvrir lorsque nous sommes en présence d’hommes".
La secrétaire d’Etat à l’égalité Femmes-hommes a dénoncé le militantisme de femmes qui luttent pour le port du burkini dans les piscines municipales, y voyant dénonçant la volonté créer "une nouvelle norme qui serait le fait de se couvrir lorsque nous sommes en présence d’hommes".

Dimanche dernier, une association de femmes a bravé les interdits en se baignant en burkini dans une piscine municipale à Grenoble. Et elles ont l’intention de recommencer dimanche prochain.






"C’est le fait d’une petite minorité agissante qui promeut une forme d’islam politique et qui lutte contre le droit des femmes dans le but de créer une nouvelle norme qui serait le fait de se couvrir lorsque nous sommes en présence d’hommes. Et je ne suis pas d’accord avec cela", a insisté la secrétaire d’Etat à l’égalité Femmes-hommes.

[...]

En savoir plus sur europe1.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Affaire des burkinis à Grenoble : “Nous sommes en présence d’une forme de terrorisme islamique de basse intensité”

➜ Le port du burkini autorisé dans un centre aquatique: Xavier Bertrand dénonce une atteinte à "la laïcité"

1 commentaire:

Anonyme a dit…

apparemment ils ne comprennent même pas leurs politique migratoire , là ça devient catastrophique .

Articles à lire aussi