Le Peuple: Un ancien conseiller de Macron dans le viseur de la justice

dimanche 30 juin 2019

Un ancien conseiller de Macron dans le viseur de la justice

Delphine Batho a saisi le procureur de la République d'une “possible prise illégale d'intérêts” concernant Hugh Bailey, ancien conseiller d'Emmanuel Macron à Bercy et désormais directeur général de General Electric France.
Delphine Batho a saisi le procureur de la République d'une “possible prise illégale d'intérêts” concernant Hugh Bailey, ancien conseiller d'Emmanuel Macron à Bercy et désormais directeur général de General Electric France.

Emmanuel Macron promettait le « nouveau monde », les Français attendent encore. En atteste l'information révélée par L'Obs, vendredi 28 juin.
L'Obs a par ailleurs révélé le contenu d'un courrier dans lequel l'ancienne ministre indique « qu'une aide de 70,3 millions d'euros a été accordée à General Electric Energy Product, dont le siège est à Belfort (...) pour l'achat de 4 turbos alternateurs pour une centrale à cycle combinée à Bazian en Irak, au premier semestre 2016 ». Et il se trouve que Hugh Bailey était conseiller en affaires industrielles et financement des exportations au cabinet du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique jusqu'en septembre 2016, explique la députée des Deux-Sèvres.

Delphine Batho ajoute : 

« Bien qu'il n'ait probablement pas pris cette décision seul, il apparaît qu'il est devenu un an et deux mois après successivement directeur des affaires institutionnelles de General Electric France depuis novembre 2017, puis Directeur général depuis avril 2019 ».

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi