Revue de presse française et internationale - Peuple de France: «irresponsabilité»: l'absence de Macron à la cérémonie du 75e anniversaire du débarquement critiquée

dimanche 2 juin 2019

«irresponsabilité»: l'absence de Macron à la cérémonie du 75e anniversaire du débarquement critiquée

Le président français Emmanuel Macron n'assistera pas, le jeudi 6 juin prochain à 18h, à la cérémonie internationale célébrant le 75e anniversaire du Débarquement en Normandie, à Courseulles-sur-mer (Calvados). Une «question d'agenda» selon la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq. Mais cette absence fait beaucoup parler.
Le président français Emmanuel Macron n'assistera pas, le jeudi 6 juin prochain à 18h, à la cérémonie internationale célébrant le 75e anniversaire du Débarquement en Normandie, à Courseulles-sur-mer (Calvados). Une «question d'agenda» selon la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq. Mais cette absence fait beaucoup parler.

Elle a notamment été critiquée par plusieurs responsables politiques normands, comme Philippe Gosselin, député LR de la Manche.


«Alors que tant de chefs d’Etat et de gouvernements seront présents, alors que des vétérans alliés, pour l’essentiel américains, tous âgés de 95 ans à 100 ans seront présents pour la dernière fois vraisemblablement, il eut été normal, que la République, par votre présence, les honore. Ils ont des droits sur nous !», a-t-il déploré dans sa lettre, ne trouvant pas suffisante la présence du Premier ministre Edouard Philippe, qui présidera la cérémonie.

Pour Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l'IRIS, interrogé par France 3 Normandie, l'absence d'Emmanuel Macron révèle même la «déconnexion» et l’ «irresponsabilité» du président de la République. «Déjà Hollande avait fait disparaître la France de la scène internationale, avec Macron elle a complètement disparu», dénonce-t-il.

Ce n'est pas la première fois que les choix d'Emmanuel Macron relatifs à des commémorations font polémique. Sa décision de ne pas organiser de défilé militaire le 11 novembre dernier pour le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale, afin de ne pas froisser l'Allemagne, avait notamment provoqué des réactions outrées d'élus ou d'anciens soldats.

[...] 

En savoir plus sur cnews.fr 


Sur le même thème lire aussi:

1 commentaire:

  1. Cette absence est honteuse. Il n'est pas digne de porter la Grand Croix de la Légion d'Honneur.remise par hasard à un garçon n'ayant même pas accompli son devoir militaire.DEMISSION DE CE TYRAN

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi