Peuple de France : «La répression est forte en France», estime Jérôme Rodrigues

jeudi 2 mai 2019

«La répression est forte en France», estime Jérôme Rodrigues

Abordé au cours de la manifestation dans les rues de Paris par Sputnik, Jérôme Rodrigues, importante figure des Gilets jaunes, a exposé son avis sur le mouvement, soulignant que ses membres étaient venus fêter le 1er-Mai «en revendiquant toujours plus fort».
Abordé au cours de la manifestation dans les rues de Paris par Sputnik, Jérôme Rodrigues, importante figure des Gilets jaunes, a exposé son avis sur le mouvement, soulignant que ses membres étaient venus fêter le 1er-Mai «en revendiquant toujours plus fort».

Dans le cadre des manifestations qui se sont tenues mercredi 1er mai partout en France et notamment
à Paris, Sputnik a eu l'occasion de poser quelques questions à Jérôme Rodrigues, une des figures de proue du mouvement des Gilets jaunes, lesquels ont participé à la manifestation de la fête du Travail aux côtés des syndicats.

«Il y a des travailleurs dans le mouvement et on vient faire la fête du Travail aujourd'hui tout en manifestant et en revendiquant toujours plus fort», a-t-il précisé.

Interrogé au sujet des violences, il a fait remarquer que le gouvernement avait «les compétences pour agir», car les simples manifestants n'étaient pas responsables des casseurs, mais que ses membres n'avaient pas ces compétences.

«Ils ne sont pas compétents du tout […] Sinon il n'y aurait pas autant de mutilés […] La répression est forte en France. La répression policière instrumentalisée par le gouvernement», a-t-il constaté.

Jérôme Rodrigues a également tenu à passer au micro de Sputnik un message au gouvernement.

«S'il est légitime de pouvoir guider le navire "France", qu'il change de cap et qu'il aille en direction du citoyen français et de ses revendications pour un mieux-vivre et une meilleure démocratie», a-t-il noté.


[...]

En savoir plus sur sputniknews.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ En plein direct, un député LREM traite Jérôme Rodrigues de «débile profond»

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi