Peuple de France : Nuits de violences à Romans-sur-Isère: le Rassemblement National somme le gouvernement d’agir

samedi 18 mai 2019

Nuits de violences à Romans-sur-Isère: le Rassemblement National somme le gouvernement d’agir

Voilà quatre jours qu’un quartier d’une ville de la Drome, Romans-sur-Isère, est livré à des bandes de casseurs.
Voilà quatre jours qu’un quartier d’une ville de la Drome, Romans-sur-Isère, est livré à des bandes de casseurs.

Les policiers comme les pompiers essuient des attaques d’une violence inouïe.


Il est symptomatique de constater qu’aucune interpellation n’a eu lieu. M. Castaner pourtant si prompt à réprimer en fanfaronnant les manifestations sociales montre l’étendue de son impuissance, ce qui pour un ministre de l’Intérieur est le signe d’une parfaite incompétence.

Inertie et omerta

Le Rassemblement National s’indigne de l’inertie d’un gouvernement incapable de mettre un terme aux agissements de quelques dizaines d’individus ultraviolents dont le but visible est de marquer leur territoire et de mettre leur quartier en état de sécession par rapport à la République.

Notons qu’il aura fallu quatre nuits d’émeutes pour que la presse daigne relater ces faits d’une extrême gravité.

Du fait de la démission, du fataliste ou du déni de réalité, les habitants paisibles et honnêtes de ces quartiers qui sont majoritaires se voient contraints de subir en silence la loi des voyous et des soirées d’effroi.

La loi de la République

Le Rassemblement National leur apporte son soutien comme à nos forces de l’ordre et à nos pompiers.

Il demande que les auteurs de ces violences soient interpellés sans plus attendre et soient déférés devant les tribunaux.

La seule loi qui doit s’appliquer en France est celle de la République.

Communiqué du Rassemblement National


Sur le même thème lire aussi:

➜ Romans : frappé après avoir demandé à deux jeunes de baisser la musique dans le train

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi