Peuple de France : Nick Conrad, le rappeur qui «baise la France», entendu par les enquêteurs

vendredi 24 mai 2019

Nick Conrad, le rappeur qui «baise la France», entendu par les enquêteurs

D’après la chaîne d’information LCI, le chanteur qui a créé une nouvelle fois la polémique avec son dernier titre Doux Pays a été convoqué et interrogé vendredi matin par la police judiciaire dans le cadre d’une enquête préliminaire.
D’après la chaîne d’information LCI, le chanteur qui a créé une nouvelle fois la polémique avec son dernier titre Doux Pays a été convoqué et interrogé vendredi matin par la police judiciaire dans le cadre d’une enquête préliminaire.

Il a accepté de répondre aux questions sous le régime de l’audition libre.


D’après LCI, Nick Conrad est entendu depuis vendredi matin dans les locaux de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne. L’homme de 35 ans originaire de Noisy-le-Grand, en Seine-Saint-Denis, a répondu favorablement à une convocation des policiers dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris, sur signalement du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner pour «apologie de crime d’atteintes volontaires à la vie aggravées».

Christophe Castaner a annoncé dimanche avoir fait un signalement à la justice au titre de l’article 40 du code de procédure pénale.

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Castaner saisit la justice pour le clip «Doux pays» du rappeur Nick Conrad

➜ Affaire Nick Conrad: le Général Antoine Martinez souhaite la déchéance de la nationalité française pour les ennemis de la France

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi