Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Face à la multiplication des arrivées de mineurs migrants isolés dans la Nièvre, les moyens d'accueil saturent

dimanche 12 mai 2019

Face à la multiplication des arrivées de mineurs migrants isolés dans la Nièvre, les moyens d'accueil saturent

D’une vingtaine en juillet 2018, le nombre mensuel d’arrivées de mineurs migrants isolés dans la Nièvre est passé à près de cent quarante en décembre.
D’une vingtaine en juillet 2018, le nombre mensuel d’arrivées de mineurs migrants isolés dans la Nièvre est passé à près de cent quarante en décembre. 


Les arrivées de mineurs isolés dans la Nièvre sont passées de 135 en 2017, à 501 en 2018.



La situation se poursuit en 2019, avec 111 arrivées en janvier (20 % de l’activité de 2018).

Le coût d'une prise en charge, étant, en moyenne, de 40.000 € par an, le conseil départemental de la Nièvre a alerté l’État de la situation et lui a demandé un soutien financier plus important.

Arrivant à Nevers, après un passage au commissariat, ces jeunes vont vers l’Aide sociale à l’enfance (ASE), dont l'une des missions, depuis 2013, est l’accueil des mineurs isolés. Là, une estimation sous "délai rapide" de leur minorité est réalisée. Mais la brutale progression des arrivées a fait passer ce délai de cinq à quinze jours, voire trois semaines. L’attente peut alors se faire, parfois, dans la rue. 


[...]

En savoir plus sur lejdc.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Mineurs non accompagnés (MNA) : chaque français leur verse à minima 30 euros par an

➜ Les mineurs isolés étrangers coûtent 1 milliard d’euros par an auxdépartements

➜ « Mineurs étrangers isolés »: un coût de plus d’un milliard d’euros par an pour les contribuables, et source d’innombrables fraudes

1 commentaire:

gilbert rocaries a dit…

Ahurissant de prendre connaissance de cet argent dépensé a quoi,et pourquoi ? Au lieu de venir nous emmerder,et pourrir la vie et la tranquilité,ils fereraient mieux de repartir chez eux pour défendre leur nation. Ce ne sont que des déserteurs,qui ont comme slogan COURAGE/FUYONS.Ces millions payés a pure perte solutionneraent t pas mal de détresse en France

Articles à lire aussi