Peuple de France : Des migrants débarqués à Lampedusa, Salvini furieux

lundi 20 mai 2019

Des migrants débarqués à Lampedusa, Salvini furieux

Quarante-sept migrants ont été débarqués dimanche soir à Lampedusa, une île au sud de la Sicile, après la saisie sur ordre de justice de leur bateau de sauvetage, provoquant la colère du ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini.
Quarante-sept migrants ont été débarqués dimanche soir à Lampedusa, une île au sud de la Sicile, après la saisie sur ordre de justice de leur bateau de sauvetage, provoquant la colère du ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini.

Le navire affrété par l'ONG allemande Sea-Watch battant pavillon néerlandais, qui stationnait dans
les eaux italiennes tout près de l'île de Lampedusa, a été saisi dans la journée par la police financière italienne sur ordre d'un procureur de Sicile.


Puis, les migrants à bord ont été transférés par moto-vedettes vers la terre ferme en fin de soirée. Une décision que M. Salvini --également vice-Premier ministre et chef de la Ligue (extrême-droite)-- a semblé découvrir en temps réel à la télévision, l'amenant à demander qui au gouvernement avait pu prendre une telle décision contre son avis formel.

Dimanche, le chef de Ligue avait jugé risibles les critiques du Haut-Commissariat aux droits de l'Homme (HCDH) de l'ONU contre un projet visant à durcir la législation anti-migratoire en Italie.

L'ONU, "un organisme international qui coûte des milliards d'euros aux contribuables, qui a comme membres la Corée du Nord et la Turquie, et qui vient faire la morale sur les droits de l'Homme à l'Italie ? (...) Cela prête à rire", a commenté M. Salvini.

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Matteo Salvini refuse de laisser accoster un navire d'une ONG allemande avec 64 migrants à bord

➜ Pendant que Macron fait signer en catimini le pacte de Marrakech, Salvini durcit sa législation sur l’immigration

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi