Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Gilets jaunes: 3200 manifestants en France à 14h, dont 1200 à Paris, selon l'Intérieur

samedi 25 mai 2019

Gilets jaunes: 3200 manifestants en France à 14h, dont 1200 à Paris, selon l'Intérieur

Après une faible mobilisation la semaine dernière, les gilets jaunes ont de nouveau appelé à manifester ce samedi pour le 28e week-end consécutif. Des rassemblements sont notamment prévus à Paris, Amiens, Toulouse, Montpellier et Lyon.
Après une faible mobilisation la semaine dernière, les gilets jaunes ont de nouveau appelé à manifester ce samedi pour le 28e week-end consécutif. Des rassemblements sont notamment prévus à Paris, Amiens, Toulouse, Montpellier et Lyon.

Pour ce 28e samedi de mobilisation, le ministère de l'Intérieur a recensé 3200 manifestants en France à 14h, dont 1200 à Paris.


Des chiffres en légère hausse par rapport à la participation enregistrée la semaine dernière (2800 en France dont 1100 à Paris).

Quelques tensions observées à Amiens

Entre 800 gilets jaunes, selon la préfecture de la Somme, et 2000 selon les organisateurs, manifestaient samedi à Amiens, déterminés à "aller chercher Macron chez lui", en "prenant" sa ville natale à l'occasion de l'acte 28 de la mobilisation.

"Puisqu'on nous empêche de prendre le palais de Macron, nous prendrons donc sa ville : Amiens", expliquaient depuis plusieurs jours les gilets jaunes dans un "appel national", largement diffusé sur les réseaux sociaux.

Vers 14h45, quelques personnes ont jeté des projectiles sur une agence bancaire et sur l'hôtel Carlton dans le secteur de la gare. Les forces de l'ordre les ont dispersées à laide de gaz lacrymogènes.

A 14h, la préfecture de la Somme comptabilisait 18 interpellations au total, à la suite de contrôles préventifs. Parmi ces personnes, deux ont été placées en garde à vue pour détention de matériel offensif.

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Des Gilets jaunes font partir la ministre de la Santé d’un meeting de la REM avec un chant

1 commentaire:

  1. On voit beaucoup plus de manifestants dans les rues.
    Les ministères mentent comme toujours.
    On vit sous la dictature.
    Pas de liberté d'expression, pas des droits essentiels pour les hommes.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi