Peuple de France : Européennes: Premier vote en prison pour des détenus de Fleury-Mérogis

mercredi 22 mai 2019

Européennes: Premier vote en prison pour des détenus de Fleury-Mérogis

"Ca prouve qu'on n'est pas mis de côté": par "devoir citoyen", des détenus votaient jusqu'à mercredi à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) comme dans les autres prisons françaises, une grande première à l'occasion des européennes.
"Ca prouve qu'on n'est pas mis de côté": par "devoir citoyen", des détenus votaient jusqu'à mercredi à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) comme dans les autres prisons françaises, une grande première à l'occasion des européennes. 

"Vous allez prendre au minimum deux bulletins sur les tables. Vous glissez votre bulletin dans
l'enveloppe bleue, et sur l'enveloppe blanche vous écrivez nom, prénom, lieu de détention et numéro d'écrou", explique le chef de la détention à chaque nouvelle entrée de détenu dans le "bureau" de vote.

Ici, pas d'urne ni de cabine mais un recoin faisant office de lieu d'isoloir. La directrice du bâtiment de détention "D2", l'un des six lieux où le vote est organisé sur trois jours dans la plus grande prison d'Europe (4.000 détenus), officie comme présidente de bureau.

Un "c'est bon" remplace le traditionnel "a voté" quand elle recueille les bulletins et fait émarger chaque votant. 

Les enveloppes contenant les votes seront ensuite acheminées au ministère de la Justice, les bulletins placés dans des urnes et dépouillés dimanche soir. 

"Ce n'est pas parce qu'on est en détention qu'on n'est plus des citoyens français. (...) On a de nouveau notre avis", abonde Steeven, 28 ans, qui a déjà voté "à l'extérieur". Pour faire son choix, il a suivi les débats à la télé. "De toute façon, on a pas grand chose à faire en détention", souligne-t-il. 

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Elections européennes: une urne sera installée dans chaque prison pour les détenus, promet Belloubet

1 commentaire:

  1. Je suis entiérement opposé aux droits de vote des détenus. Encore une entourloupe de Macron pour tenter de récupérer des voix pour les européennes.Les complaisances électorales n'apportent que du négatif à notre Pays.Mes généraux, q'attendez vous pour balayer toute cette pégre nauséabonde pour le pays.Tout,je dits bien tout,est à revoir en France.A commencer par redonner la priorité aux Francais,et refouler tout individu n'apportant que la haine du blanc.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi