Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Interrogée sur ses liens avec Bannon, Le Pen accuse les médias de "complotisme"

lundi 20 mai 2019

Interrogée sur ses liens avec Bannon, Le Pen accuse les médias de "complotisme"

Invitée de franceinfo ce lundi matin, la présidente du Rassemblement national a jugé normal de solliciter les conseils de l'ex-conseiller de Donald Trump, tout en niant toute aide financière de sa part.
Invitée de franceinfo ce lundi matin, la présidente du Rassemblement national a jugé normal de solliciter les conseils de l'ex-conseiller de Donald Trump, tout en niant toute aide financière de sa part.


Marine Le Pen continue de l'assurer avec aplomb: Steve Bannon, l'ex-conseiller de Donald Trump, n'a "aucun rôle" particulier dans la campagne du Rassemblement national pour les élections européennes.
Invitée ce lundi matin de franceinfo (alors même que le sulfureux homme d'affaires s'exprimait sur notre antenne), la présidente du RN a assuré ne pas avoir été mise au courant de sa venue à Paris. 

"Il est à Paris pour des affaires, puisqu'il est en train de vendre une de ses sociétés à une grande banque française, donc ça n'a strictement rien à voir avec la campagne. Et ceux qui intègrent M. Bannon dans la campagne européenne, c'est (...) les médias", a accusé Marine Le Pen.
"Est-ce qu'on peut parler politique avec des gens sans, obligatoirement, que ces gens-là soient des conseils politiques?", s'est-elle demandée, avant de répondre qu'elle s'était entretenue avec Steve Bannon il y a "trois mois". 

"Arrêtez votre complotisme, ça suffit, c'est ridicule. (...) Vous n'êtes pas obligés de vous couvrir de ridicule comme le fait le gouvernement et la tête de liste d'Emmanuel Macron."

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi