Revue de presse française et internationale - Peuple de France: En plein ramadan, un commando de femmes en burkini investit une piscine de Grenoble en toute illégalité

dimanche 19 mai 2019

En plein ramadan, un commando de femmes en burkini investit une piscine de Grenoble en toute illégalité

A Grenoble, une dizaine de femmes musulmanes sont allées se baigner en maillot de bain couvrant, alors que le règlement l’interdit. Elles se sont baignées une heure malgré les injonctions de sortir.
A Grenoble, une dizaine de femmes musulmanes sont allées se baigner en maillot de bain couvrant, alors que le règlement l’interdit. Elles se sont baignées une heure malgré les injonctions de sortir.

Il y a quelques mois, j’avais été scandalisé par la présence d’une femme en burkini dans la piscine municipale que je fréquente, près de Toulouse, et par l’absence de réactions alors qu’avec ses vêtements en tissu plus qu’amples, elle prenait le frais dans le bassin réservé aux enfants en général et aux PMR (en fauteuil roulant). Depuis, la réponse apportée par le responsable a consisté à étirer le maillot de bain une ou deux pièces cité dans le règlement jusqu’au maillot de bain intégral, sans statuer sur la violation de la laïcité, second argument – et pas des moindres – que j’évoquais, après l’hygiène évidemment.

La semaine dernière, on est allé plus loin encore, à Grenoble : une dizaine de femmes musulmanes sont allées se baigner en maillot de bain couvrant, alors que le règlement l’interdit. Elles se sont baignées une heure malgré les injonctions de sortir. C’était une action militante délibérée et soutenue par une association subventionnée. Elles ont imposé le burkini.

Ceux qui les soutiennent précisent que, 65 ans après Rosa Parks, qui a désobéi aux règles interdisant aux Noirs de s’asseoir dans certaines parties du bus, elles utilisent la désobéissance civile pour les droits des femmes musulmanes en France. Pour le porte-parole de l’alliance dite citoyenne , « l’accès aux piscines publiques est notre premier combat mais nous continuerons avec le salles de sports, les entreprises, les médecins qui refusent les femmes voilées ».

Consternant de voir, en premier lieu, que la loi ne s’applique pas à tous, et que les règlements sont faits pour les autres mais pas pour elles. Essayez donc d’aller vous baigner en short dans une piscine, ou avec un sous-pull manches longues car votre peau est fragile, par exemple.

Consternant de voir, aussi, que bafouer la laïcité, et la loi de 1905, est aussi facile pour certaines qu’interdit pour d’autres. Il faudra ajouter le « deux poids deux mesures » dans le préambule de la Constitution.

Enfin, comparer la cause des femmes noires, qui appelaient à la désobéissance civile pour avoir le droit de s’asseoir dans un bus, est nauséabond, car la couleur de peau ne se choisit pas, le combat de ces femmes noires était juste et constituait une aspiration à l’égalité, non à la différence, et ne cherchait aucunement à imposer une idéologie. Or, personne n’empêche ces femmes musulmanes d’accéder à la piscine, elles ne subissent aucune discrimination, le choix d’une religion restant personnel et devant, dans la République laïque, se soumettre aux lois et règlements en vigueur : dans le cas présent, on ne se baigne pas, ou bien on se baigne sans voile ; beaucoup de femmes musulmanes se baignent d’ailleurs en piscine, et on n’y voit que des baigneuses, qu’elles soient chrétiennes, protestantes, juives, bouddhistes ou athées. Le vivre ensemble ne consiste pas à affirmer sans cesse sa différence et à porter sa religion en étendard partout, mais à savoir, dans les lieux publics, dans un pays laïque, la laisser aux vestiaires.

La médiocrité de ce combat pervers ne rend pas service à la mixité des religions qui, en dehors de l’islam, en France, restent à leur place.

La liste musulmane, rajoutée in extremis, aux européennes, et validée par je ne sais quel grand mystère, relève du même anachronisme, qui tend à communautariser la France au lieu de réunir les différences, en commençant par respecter la loi, et celle de 1905 en particulier.

Ma piscine préférée, c’est celle où il n’y a que des baigneurs et des baigneuses… C’est une piscine républicaine. Mais, visiblement, la République est en train de renoncer à ses valeurs. Et pas qu’à la piscine.

Michel Bickel pour bvoltaire.fr


Sur le même thème lire aussi:



4 commentaires:

  1. Messieurs nos dirigeants actuels QUAND ALLEZ VOUS ENFIN PRENDRE LE TAUREAU PAR LES CORNES, ET FAIRE COMPRENDRE A CES SAUVAGES QUE LA FRANCE, EST UN PAYS CIVILISE( 'DU MOINS ENCORE) Ces énerguménes n'ont pas le droit de piétiner les valeurs de la république et ses libertés. S'ils veulent continuer de vivre comme au moyen age C'EST TRES FACILE,les avions,et paquebots sont à leur disposition pour refoutre le camp au Bled. Les Algériennes se battent depuis plusieurs mois pour ne plus porter le voile dégradant.Et chez nous ,elles manifestent pour le droit au port de ce linge.A un moment donné,et avant qu'il ne soit trop tard Messieurs les responsables de tous bords PRENEZ VOS RESPONSABILITES POUR REDONNER A LA FRANCE SA FIERTE ET SA GRANDEUR.Je sais,pour certains élus il sera difficile d'aller à l'encontre de musulmans qui votent pour eux (surtout à gauche) Rappellons qu'Hollande (l'autre pantin) avait récupéré 85% de voix musulmanes.Vous avez tout compris.vIVEMENT UN GRAND LESSIVAGE AU KARCHER.IL EN VA DE LA SURVIE DE NOTRE NATION.

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi se gêner puisque cette religion a tous les droits en France.

    RépondreSupprimer
  3. Certes,mais tous ces charlots qui gérent le pays feraient bien de se montrer intransigeant,en faisant appliquer les lois de la République. Chez ces connards pratiquement tout est interdit,et ici ils voudraient tout se permettre. Excusez ma colére.Au fait lorsqu ils sont au lit avec leur fatma,font ils l'amour habillés ou a poil? Sur les plages en été pourquoi regardent ils les femmes évoluées en bikini,et obligent leur femmes à faire plouf plour en djelabba.Qu'ils arrétent de nous prendre pour des cons.

    RépondreSupprimer
  4. et leurs voilées sont surment en string et talons haut fardées comme des poules

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi