Peuple de France : Elle voulait rencontrer Macron, elle finit en psychiatrie

mercredi 10 avril 2019

Elle voulait rencontrer Macron, elle finit en psychiatrie

La jeune femme, visiblement perturbée, pensait qu'il suffisait de se présenter aux gardes devant l'Élysée pour se faire introduire auprès du président.
La jeune femme, visiblement perturbée, pensait qu'il suffisait de se présenter aux gardes devant l'Élysée pour se faire introduire auprès du président.

Hier matin, aux alentours de 10 heures, une jeune femme de 26 ans s'est présentée devant les compagnies républicaines de sécurité en position de garde aux abords du palais de l'Élysée.


Elle a émis le souhait de rencontrer et de discuter avec le président de la République. Après avoir pris note de son identité, les CRS se sont éloignés pour appeler leur collègue du commissariat du 8e arrondissement. Une fois sur place et après quelques minutes de discussion, les policiers locaux ont jugé que la femme tenait des propos incohérents et a été embarquée.

Les fonctionnaires ont alors reçu ordre de la transporter jusqu'à l'Hôtel-Dieu aux urgences médico-judiciaires qui disposent d'un service psychiatrie notamment pour les adultes. Les médecins de l'hôpital public ont diagnostiqué une santé mentale altérée. Elle a été internée à l'hôpital psychiatrique de la préfecture de police (I3P). À l'infirmerie de l'hôpital, il sera ensuite statué sur son sort. Car si l'I3P est rattachée à la préfecture de police pour ses moyens de fonctionnement, elle bénéficie d'une indépendance médicale absolue.

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Video. Un reporter de RT France à nouveau interdit d'accès à l'Elysée

➜ Fermeture de la salle de presse de l'Elysée : l’Association de la presse présidentielle fulmine

2 commentaires:

  1. Un jour prochain peut être qu'un déséquilibré (bizarre on n'en entend plus parlé,.A un certain moment il y avait des déséquilibrés dans toute la France.) accomplira le travail que beaucoup ont dans leur réve.Supprimer le Président et sa cohorte de débiles mentaux.j'espére et souhaite fortement que le changement s'effectue avant les prochaines présidentielles.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi