Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Un médecin militaire français meurt durant une opération au Mali

mercredi 3 avril 2019

Un médecin militaire français meurt durant une opération au Mali

Il est décédé durant une action contre « les groupes armés terroristes ». La présidence française a fait part de sa « très grande tristesse ».
Il est décédé durant une action contre « les groupes armés terroristes ». La présidence française a fait part de sa « très grande tristesse ».

Un médecin militaire français est décédé au Mali à la suite du « déclenchement d'un engin explosif improvisé » au passage de son véhicule blindé.


Les faits sont survenus lors d'une opération de lutte « contre les groupes armés terroristes », ont annoncé la présidence française et l'état-major des armées.

Le capitaine Marc Laycuras, qui relevait de la 120e antenne médicale basée au Mans (ouest) et engagée au côté du 2e régiment d'infanterie de marine (2e RIMa), était en opération dans la région du Gourma, frontalière du Burkina Faso, a précisé à l'AFP le porte-parole de l'état-major des armées françaises, le colonel Patrik Steiger. L'officier est le 24e militaire français décédé au Mali depuis l'intervention française Serval en 2013 dans ce pays, suivie de l'opération antiterroriste Barkhane élargie à cinq pays du Sahel en 2014.

« Il y a eu une détonation au passage d'un VAB (véhicule de l'avant blindé). Deux militaires blessés ont immédiatement été pris en charge et transférés par un hélicoptère Caïman » vers Gossi, à 150 km à l'ouest de Gao (nord) où se situe le QG de la force française Barkhane au Mali, a-t-il ajouté. Le capitaine Laycuras, grièvement blessé, a succombé à ses blessures. L'état de l'autre militaire n'inspire en revanche « pas d'inquiétude », a précisé le colonel Steiger.

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr

Sur le même thème lire aussi:

➜ Mali: Un soldat français meurt accidentellement dans une opération

➜ Deux soldats français tués et un blessé au Mali, dans l'explosion d'une mine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi