Peuple de France-Revue de presse: Plusieurs journalistes arrêtés ou blessés lors de l'acte 23 des Gilets jaunes

lundi 22 avril 2019

Plusieurs journalistes arrêtés ou blessés lors de l'acte 23 des Gilets jaunes

Selon plusieurs sources, les forces de l'ordre ont procédé à au moins deux arrestations de journalistes. Certains d'entre eux ont également dénoncé les violences dont ils auraient été victimes en marge de la manifestation des Gilets jaunes.
Selon plusieurs sources, les forces de l'ordre ont procédé à au moins deux arrestations de journalistes. Certains d'entre eux ont également dénoncé les violences dont ils auraient été victimes en marge de la manifestation des Gilets jaunes.

A Paris, la situation a été tendue aux abords de la place de la République lors de l'acte 23 des Gilets jaunes le 20 avril.

Le Parisien rapporte que des journalistes, portant le brassard presse, ont été arrêtés par les forces de l'ordre. Les reporters du journal, ainsi que d'autres confrères, ont notamment relayé l'arrestation du vidéaste Gaspard Glanz de l'agence Taranis, des images massivement visionnées sur les réseaux sociaux.



Un reporter du Figaro, Thibault Izoret, a attesté qu'un de ses collègues du quotidien avait également été «pris à partie par un membre des forces de l'ordre».

Le photojournaliste Maxime Ryenié a pour sa part affirmé que le journaliste Alexis Kraland s'était fait «interpeller fermement dans la Gare du Nord de Paris alors qu'il a[vait] indiqué sa profession de journaliste et que plusieurs collègues essayaient de discuter avec la police avant de se voir ordonner de quitter les lieux». Cette arrestation a été confirmée par la journaliste de RFI, Marine Jeannin, qui a publié sur Twitter une photo de son interpellation.


Le principal syndicat des journalistes, le SNJ, a rapidement condamné l'attitude des autorités et a directement sollicité le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et la préfecture de police :

«Qu'est-ce qui justifie d'interpeller des reporters, si ce n'est pour les empêcher de travailler ? Ne bafouez pas l'Etat de droit Christophe Castaner ! La préfecture de police, respectez la liberté d'informer !»

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi