Peuple de France : L'homme violenté par Alexandre Benalla au Jardin des Plantes jugé pour violences sur des policiers

mercredi 3 avril 2019

L'homme violenté par Alexandre Benalla au Jardin des Plantes jugé pour violences sur des policiers

Un homme de 36 ans, arrêté le 1er mai par Alexandre Benalla au Jardin des Plantes, était jugé ce mardi matin par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir jeté des pierres sur les forces de l'ordre. Il a nié farouchement les faits.
Un homme de 36 ans, arrêté le 1er mai par Alexandre Benalla au Jardin des Plantes, était jugé ce mardi matin par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir jeté des pierres sur les forces de l'ordre. Il a nié farouchement les faits.


Ce procès aurait pu être passé sous silence, si le prévenu ne s'était pas retrouvé face à la justice après avoir été interpellé par Alexandre Benalla.
Ce mardi, le tribunal correctionnel de Paris s'est penché sur l'épisode du Jardin des Plantes à Paris en jugeant un homme de 36 ans accusé d'avoir jeté des pierres sur des policiers, le 1er mai 2018. Comme pendant l'enquête, Khelifa M. a nié les faits.

"On m’a tendu les pierres. Je ne les ai pas jetées. Dans le jardin, il n'y a que du sable", a-t-il fait savoir à la cour qui l'interrogeait sur son PV d'interpellation qui fait état qu'une pierre avait été saisie sur lui.

Derrière ce procès pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique", c'est la question de l'interpellation de cet homme qui se pose. Une interpellation filmée. Une vidéo de ce 1er mai avait été diffusée par Mediapart et France Info. On peut y voir Alexandre Benalla et Vincent Crase tenir fermement par le bras Khelifa M., soudeur de profession, et le tirer. Lui raconte avoir pris un coup de matraque au niveau des jambes.


[...] 

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi