Peuple de France : Le "grand débat national" a coûté 12 millions d'euros

jeudi 4 avril 2019

Le "grand débat national" a coûté 12 millions d'euros

L'organisation du "grand débat national", auquel 1,5 millions de personnes ont contribué, a coûté 12 millions d'euros, selon l'un des ministres coordinateurs Sébastien Lecornu.
L'organisation du "grand débat national", auquel 1,5 millions de personnes ont contribué, a coûté 12 millions d'euros, selon l'un des ministres coordinateurs Sébastien Lecornu.

Le "grand débat national", dont la première restitution est attendue lundi, a coûté environ 12 millions d'euros, a annoncé jeudi Sébastien Lecornu, l'un des ministres coordinateurs de ce grand débat, lors d'une audition devant les sénateurs.


"On avait estimé le coût global entre 10 et 15 millions d'euros, on va être globalement à 12 millions d'euros", a-t-il expliqué, en réponse à une question du sénateur Philippe Dominati (LR), inquiet de "coûts cachés". 

Ces 12 millions sont répartis notamment entre "6,2 millions d'euros pour le ministère de la Transition écologique et solidaire, 3,1 millions d'euros pour les services du Premier ministre, le SIG (service d'information du gouvernement, ndlr), et 1,7 million d'euros pour le ministère de l'Économie". Le reste est imputé "sur différents postes, notamment le ministère de l'Intérieur", a-t-il précisé.  "Douze millions d'euros, c'est le coût de la démocratie", a ajouté Sébastien Lecornu, soulignant qu'"une présidentielle, c'est 250 millions d'euros".

[...]

En savoir plus sur europe1.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Le ministre des Collectivités territoriales vivement pris à partie par des “gilets jaunes”

1 commentaire:

  1. C'est tout simplement du détournement de fonds public à usage personnel.Cette escroquerie envers le peuple,doit être sanctionnée trés sévérement. Cette somme à servie plutot pour la campagne des européennes alors même qu'elle n'avait pas commencée.Pendant ce temps là,les banquiers refusent des prêts aux autres partis.Bon dieu qui va arréter ce gangster aux ordres de la finance.PEUPLE DE FRANCE SOULEVE TOI N'ATTENDS PAS CAR CETTE SITUATION S'AGGRAVE DE JOURS EN JOURS.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi