Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Gilets jaunes: "Le mouvement ne peut pas s'arrêter du jour au lendemain" pour le nouveau préfet de police de Paris

jeudi 4 avril 2019

Gilets jaunes: "Le mouvement ne peut pas s'arrêter du jour au lendemain" pour le nouveau préfet de police de Paris

Les sénateurs ont questionné ce mercredi après-midi le nouveau préfet de police de Paris, Didier Lallement, dans le cadre de ses auditions sur les violences qui se sont produites le 16 mars sur les Champs-Elysées en marge du rassemblement gilets jaunes.
Les sénateurs ont questionné ce mercredi après-midi le nouveau préfet de police de Paris, Didier Lallement, dans le cadre de ses auditions sur les violences qui se sont produites le 16 mars sur les Champs-Elysées en marge du rassemblement gilets jaunes.

Pendant 1h30, Didier Lallement, nouveau préfet de police de Paris, est revenu sur sa nomination au lendemain des violences qui se sont produites sur les Champs-Elysées.


A son arrivée, il a constaté "le dépit de l'ensemble des fonctionnaires et des militaires de la préfecture de police de ce qu'il s'est passé le 16 mars" et rappelé l'investissement des ces fonctionnaires. "Ils ont bien conscience que ce qu'il s'est passé a été non seulement un échec (...) dans la manoeuvre qu'ils avaient pour charge de construire", a poursuivi le préfet assurant qu'il existait dans la maison parisienne une "très forte mobilisation" pour que les scènes de chaos ne se reproduisent pas.

Didier Lallement estime que le mouvement des gilets jaunes "ne va pas s'arrêter du jour au lendemain" et que de nouveaux "pics de mobilisation" sont à attendre. Le préfet regrette le retard, voire l'absence, de déclaration de manifestation, ne permettant pas une bonne préparation pour les forces de l'ordre. Il déplore également la modification des parcours qui pousse à organiser "des dispositifs à flux très tendu" chaque samedi pour sécuriser ces manifestations.

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Gilets jaunes acte 19: Castaner demande au nouveau préfet de police de Paris "une impunité zéro"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi