Peuple de France : Gilet jaune matraqué à Besançon: l'IGPN saisie

lundi 1 avril 2019

Gilet jaune matraqué à Besançon: l'IGPN saisie

Le préfet du Doubs saisit l'inspection générale de la police nationale pour une enquête administrative, à la suite de la manifestation des gilets jaunes samedi à Besançon. L'IGPN devra enquêter sur les circonstances dans lesquelles un manifestant a reçu au coup de matraque d'un policier.
Le préfet du Doubs saisit l'inspection générale de la police nationale pour une enquête administrative, à la suite de la manifestation des gilets jaunes samedi à Besançon. L'IGPN devra enquêter sur les circonstances dans lesquelles un manifestant a reçu au coup de matraque d'un policier.

Le préfet du Doubs saisit l'IGPN, l'inspection générale de la police nationale, pour éclaircir les
circonstances dans lesquelles un coup de matraque a été asséné samedi 30 mars par un policier sur un gilet jaune, alors que la manifestation était en train d'être dispersée. Un manifestant a été frappé violemment au niveau de la tête.

Selon une vidéo, réalisée par Radio Bip-Média 25, que France Bleu Besançon a pu visionner dans son intégralité, le manifestant qui a reçu le coup de matraque n'apparaît, à ce moment là, ni violent, ni menaçant pour les forces de l'ordre.


[...]

En savoir plus sur francebleu.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Video. Un Gilet jaune violemment matraqué à la tête par un policier à Besançon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi