Peuple de France-Revue de presse: Geneviève de Fontenay s'indigne : «Macron est complètement scotché aux riches»

samedi 20 avril 2019

Geneviève de Fontenay s'indigne : «Macron est complètement scotché aux riches»

L’ancienne patronne des Miss France estime être «toujours en révolte» dans une période d’injustice sociale. Sévère à l’égard de Bernard Arnault et des autres milliardaires, elle fait part de ses colères à RT France et distribue ses coups.
L’ancienne patronne des Miss France estime être «toujours en révolte» dans une période d’injustice sociale. Sévère à l’égard de Bernard Arnault et des autres milliardaires, elle fait part de ses colères à RT France et distribue ses coups.


Vous venez de critiquer le don de Bernard Arnault pour Notre-Dame de Paris, qu’est ce qui vous déplaît ?




Le drame de Notre-Dame nous émeut bien sûr, c’était terrifiant. Mais donner pour la reconstruction ne prive pas de faire un autre don, par exemple pour acheter des chaises pour les handicapés, de faire un geste pour des associations caritatives. L’un n’empêche pas l’autre, j’ai l’impression que les journalistes ne se sentent pas le droit de le dire : on fait juste deux chèques différents ! Ce n’est pas compliqué ! Et puis 200 millions au regard de la fortune de Bernard Arnault [environ 70 milliards d'euros], ce n’est pas tant que ça.

Est-ce que vous-même vous donnez à des associations caritatives ?

Bien sûr, je donne aux Restos du cœur, aux handicapés, à Emmaüs, j’ai donné beaucoup. J’ai toujours été sensible aux personnes en difficulté. Je ne suis pas riche mais je considère que j’ai eu une vie agréable, alors je donne ce que je peux donner.

Vous contestez les options prises par le gouvernement et vous écrivez des sms pour sermonner Emmanuel Macron, est-il réceptif?

Je suis toujours en révolte ! Je corresponds avec notre président depuis deux ans, je ne le ménage pas. Car nous sommes dans une France coupée en deux, avec la richesse d’un côté et la précarité de l’autre. Je lui envoie des sms, il ne me répond pas toujours. Alors je lui ai demandé si c’était parce que j’étais critique. Emmanuel Macron m’a dit «ça fait rien, je lis». Je lui ai demandé s’il voulait que j’arrête, il m’a dit «Non, continuez», alors je continue.

Je ne comprends pas sa politique. Il est complètement scotché aux riches. Quand on pense qu’il ne veut pas remettre l’impôt sur la fortune ! Il y a des gens qui dorment dans la rue qui ont de la peine à payer le loyer, qui ne peuvent plus faire des courses à la fin du mois… Ça commence à bien faire : jamais je n’ai connu cela, les femmes sans domicile, qui dorment dans les voitures, avec les enfants. C’est une période de violence extrême. 

[...] 

En savoir plus sur francais.rt.com 


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi