Peuple de France : La fraude aux allocations a atteint plus de 300 millions d'euros en 2018

jeudi 25 avril 2019

La fraude aux allocations a atteint plus de 300 millions d'euros en 2018

En 2018, la Caisse nationale d'allocations familiales a recensé 32.000 fraudeurs. Le montant de la fraude est quant à lui estimé à 304,6 millions d'euros. Par ailleurs, environ 20% des bénéficiaires d'allocations, soit 2 millions de personnes, ont dû rembourser l'an dernier un trop-perçu après des erreurs de déclarations.
En 2018, la Caisse nationale d'allocations familiales a recensé 32.000 fraudeurs. Le montant de la fraude est quant à lui estimé à 304,6 millions d'euros. Par ailleurs, environ 20% des bénéficiaires d'allocations, soit 2 millions de personnes, ont dû rembourser l'an dernier un trop-perçu après des erreurs de déclarations.


L’an dernier, l’administration a recensé plus de 32.000 fraudeurs, impliqués dans près de 45.000 dossiers volontairement falsifiés.


Ce chiffre, relativement stable par rapport à 2017, a en revanche plus que doublé depuis 2013.

Les fraudes ont porté l'an dernier sur 304,6 millions d'euros. Outre le remboursement systématique des trop-perçus, le fraudeur s'expose dans les deux tiers des cas à une pénalité financière supplémentaire et dans 4,5% des cas à des poursuites pénales.

En y ajoutant les simples erreurs de déclaration, le montant des trop-perçus récupérés s'est élevé à 802 millions d'euros. À l'inverse, un quart des contrôles ont tourné à l'avantage des usagers, entraînant le versement de 316 millions d'euros à ces heureux bénéficiaires.

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ 2017, année record des fraudes aux allocations familiales

➜ Fraude aux prestations sociales : le défenseur des droits dénonce des dérives dans les contrôles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi