Peuple de France : François Hollande garantit que “l'extrême droite arrivera au pouvoir en France”

lundi 1 avril 2019

François Hollande garantit que “l'extrême droite arrivera au pouvoir en France”

L’ancien président de la République a “alerté” les dirigeants européens face à la “montée du nationalisme”.
L’ancien président de la République a “alerté” les dirigeants européens face à la “montée du nationalisme”. 


Hollande n’en finit plus de donner des leçons. Depuis la fin de son mandat présidentiel, l’ancien chef d’Etat socialiste a développé une certaine maîtrise de la critique et du commentaire politique.
A l’occasion de la sortie en librairie de son livre Les leçons du pouvoir, en version poche, le prédécesseur d’Emmanuel Macron s’est confié au Parisien sur la montée des extrémismes.

« Pour ma part, si j’interviens à l’occasion de la nouvelle édition de mon livre, c’est pour alerter », explique l’ancien président au quotidien francilien, qui souhaite s’adresser « à l’ensemble des forces politiques démocratiques ». Pour lui, « face à la montée du nationalisme partout dans le monde, à l’affirmation de la puissance économique de la Chine, aux interventions militaires de la Russie, au protectionnisme agressif des Etats-Unis, l’Europe est devant un défi majeur pour son existence même ». Il appelle donc « la gauche comme la droite » à prendre leur « responsabilité ». 

« Ils ne doivent céder ni à l’outrance, ni à la surenchère. Ils doivent être de nouveau des alternatives crédibles et mobilisatrices, sinon le face-à-face entre le pouvoir actuel et l’extrême droite peut mal finir », prévient-il. 

Car pour lui, « la menace vient de l’extrême droite ». « Un jour elle arrivera en France. En 2022 ou plus tard… puisqu’elle prétendra que c’est la seule qui n’a pas été essayée », affirme-t-il. 

En vue des élections européennes, l’ancien président craint une « paralysie » de l’Europe, impulsée par « les gouvernements d’inspiration populiste comme l’Italie de Matteo Salvini ou la Hongrie de Viktor Orban ». Pour lui, ces derniers « veulent que l’Europe n’avance plus. Et ils ont les moyens de bloquer toute évolution au sein du Conseil européen ». 

[...] 


En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi