Peuple de France-Revue de presse: Édouard Philippe: les 80 km/h décidés pour "sauver des vies" et non "remplir les caisses"

lundi 8 avril 2019

Édouard Philippe: les 80 km/h décidés pour "sauver des vies" et non "remplir les caisses"

Le Premier ministre Édouard Philippe a regretté lundi la "défiance" manifestée au moment de l'instauration de la limitation de vitesse à 80 km/h, une mesure impopulaire décidée pour "sauver des vies" et non pour "remplir les caisses" de l'Etat.
Le Premier ministre Édouard Philippe a regretté lundi la "défiance" manifestée au moment de l'instauration de la limitation de vitesse à 80 km/h, une mesure impopulaire décidée pour "sauver des vies" et non pour "remplir les caisses" de l'Etat.

"La bonne foi, c'est celle qui m'a par exemple conduit à instaurer le 80 km/h parce que je ne pouvais pas accepter l'hécatombe quotidienne qui brise des vies, des familles, des existences", a expliqué M. Philippe, lors de la présentation du compte rendu du grand débat national.


"Je voulais sauver des vies, on m'a accusé de vouloir remplir les caisses" de l'Etat, a-t-il regretté.

La limitation de vitesse à 80 km/h, entrée en vigueur le 1er juillet 2018 sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central, a été parmi les mesures les plus contestées dans la crise des "gilets jaunes".

"Je ne me résigne pas à abandonner cette ambition en matière de sécurité routière. C'est une grande politique publique au service de nos concitoyens, elle est indispensable", a-t-il ajouté: "Mais je dois apprendre à composer avec l'incompréhension ou le rejet de certains de nos concitoyens".

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Quand le candidat Macron s'opposait au 80 km/h sur la route

➜ Video. Limitation de vitesse à 80 km/h : « pitoyable » juge un ancien pilote de rallye

➜ Hausse de la mortalité routière: pour Christophe Barbier, «La responsabilité des Gilets jaunes est énorme »

1 commentaire:

  1. faut pas contredire sont seigneur et maitre un Philippe plus pour remplir les caisses de l'état en faillite

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi