Peuple de France-Revue de presse: PME africaines : avec Choose Africa, la France promet 2,5 milliards d'euros

lundi 1 avril 2019

PME africaines : avec Choose Africa, la France promet 2,5 milliards d'euros

Concrétisation de l'engagement pris par le président français d'accompagner la révolution de l'entrepreneuriat et de l'innovation en Afrique, la plateforme Choose Africa va fournir aux PME du crédit, des fonds propres et un support technique.
Concrétisation de l'engagement pris par le président français d'accompagner la révolution de l'entrepreneuriat et de l'innovation en Afrique, la plateforme Choose Africa va fournir aux PME du crédit, des fonds propres et un support technique.

Choose Africa, un programme porté par l'Agence française de développement (AFD) et sa filiale du secteur privé Proparco.


Vendredi 29 mars, l'initiative a été présentée publiquement en présence d'Amadou Ba, ministre de l'Économie, des Finances et du Plan sénégalais, et de son homologue français Bruno Le Maire, dans la capitale sénégalaise.

Lors de son discours devant des étudiants de l'université de Ouagadougou, au Burkina Faso, le 28 novembre 2017, le président français Emmanuel Macron avait clairement annoncé vouloir faire de la France un partenaire de l'innovation et de l'entrepreunariat en Afrique de l'Ouest. 

« La France sera au rendez-vous en consacrant plus d'un milliard d'euros pour soutenir les PME africaines », avait-il déclaré.


Choose Africa en promet finalement 2,5 milliards d'ici 2022, soit plus de 1 600 milliards de francs CFA....

[...] 

En savoir plus sur lepoint.fr


Sur le même thème lire aussi:


2 commentaires:

  1. Aller en avant,les cadeaux envoyés aux africains.Ne seraient t ils pas mieux de les distribuer aux PME francaises.Macron s'occupe mieux de l'afrique que de la France,qu'il ruine de jours en jours.Nous sommes endettés a IOO%,d'ou sort il le pognon? A crédit,et le contribuable paiera la note.Dans la petite téte de Macron,la France n,est pas sa priorité.

    RépondreSupprimer
  2. C'est honteux Maintenant j'ai honte d'être française. Si je pouvais partir je partirai pour un autre pays comme l'italie

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi