Peuple de France-Revue de presse: Video. Un avocat de Gilets jaunes: les autorités «violent la loi» en réprimant le mouvement

dimanche 7 avril 2019

Video. Un avocat de Gilets jaunes: les autorités «violent la loi» en réprimant le mouvement

Les autorités «violent la loi» lors des manifestations des Gilets jaunes et, si elles le font pour maintenir l’ordre, «on ne peut pas dire qu’on est véritablement dans un État de droit», estime Raphaël Kempf, avocat de Gilets jaunes, commentant la censure de la loi anticasseurs par le Conseil constitutionnel sur le plateau de BFM TV.
Les autorités «violent la loi» lors des manifestations des Gilets jaunes et, si elles le font pour maintenir l’ordre, «on ne peut pas dire qu’on est véritablement dans un État de droit», estime Raphaël Kempf, avocat de Gilets jaunes, commentant la censure de la loi anticasseurs par le Conseil constitutionnel sur le plateau de BFM TV.

Par sa décision de censurer un article de la loi anticasseurs, le Conseil constitutionnel a démontré que
le gouvernement et la police violaient la loi et la Constitution dans leur répression du mouvement des Gilets jaunes, a déclaré à BFM TV Raphaël Kempf, avocat au barreau de Paris, qui a défendu plusieurs personnes interpellées pendant les manifestations et victimes de violences policières depuis le début du mouvement.



«Le gouvernement et la police violent la loi, violent le droit dans la répression policière et judiciaire du mouvement des Gilets jaunes. Et en faisant cette loi [anticasseurs, ndlr], le gouvernement viole non seulement la loi, mais aussi la Constitution», a indiqué Me Kempf.
Selon lui, les gardes à vues préventives «qui pour un très grand nombre […] étaient des privations de liberté sans fondement» en sont la preuve.

[...]

En savoir plus sur sputniknews.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Banni de Twitter, le patron de Sud Radio dénonce une «censure politique»

➜ Gilets Jaunes : un membre d'EELV dénonce un Etat «ultra-répressif, sans réponse politique»

1 commentaire:

  1. Non,nous ne sommes plus dans un Etat de droit. Depuis on élection obtenue par des magouillages et mensonges,Macron,n'en fait qu'à sa téte.Ce qu'il ignore c'est que même Président,il n'est pas au dessus des lois.La priorité pour un Président,aimer son pays,défendre le peuple,et lui donner la priorité.Faire respecter la France à l'étranger (ce qui n'est pas le cas) La quasi totalité du peuple le déteste.Il faut qu'il démissionne,avant de détruire complétement le pays.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi