Peuple de France : 1er Mai: un imposant dispositif policier face aux «ultras»

mardi 30 avril 2019

1er Mai: un imposant dispositif policier face aux «ultras»

Outre les traditionnels défilés des organisations syndicales, la capitale va devoir faire face à la venue de «black blocs» et «ultras jaunes».
Outre les traditionnels défilés des organisations syndicales, la capitale va devoir faire face à la venue de «black blocs» et «ultras jaunes».

Jusqu’au dernier moment, des réunions de calage ont été programmées ce lundi soir puis ce mardi matin.


Au terme de ces ultimes échanges de travail, c’est un important dispositif de sécurité qui doit être annoncé dans la journée pour encadrer les manifestations du 1er Mai parisien. Un jour à hauts risques.

Depuis plusieurs semaines déjà, les forces de l’ordre s’attendent en effet à une journée bien compliquée à gérer. Paris, qui va accueillir les traditionnels défilés des organisations syndicales, va devoir faire face à la venue d’autres acteurs: «black blocs» et «ultras jaunes» - la frange la plus radicale des «gilets jaunes» - ont aussi décidé de rejoindre la capitale. Sur Internet, les premiers annoncent… la couleur: «Pour un 1er Mai jaune et noir!» Et révèlent sans détours leurs intentions : «Acte Ultime: Paris, capitale de l’émeute». «Cette nouvelle mouture qui attend policiers et gendarmes est inquiétante», indique Stanislas Gaudon, le porte-parole d’Alliance police nationale.

Pour les syndicats de police qui redoutent de nouvelles violences, un dispositif de sécurité à double détente est indispensable....


[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi