Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Yann Moix condamné en appel pour avoir qualifié Renaud Camus d'« antisémite »

mercredi 13 mars 2019

Yann Moix condamné en appel pour avoir qualifié Renaud Camus d'« antisémite »

L’auteur et chroniqueur Yann Moix, relaxé en juillet, a été condamné ce mercredi 13 mars en appel pour diffamation envers l’écrivain d’extrême droite Renaud Camus, qu’il avait qualifié d'« assez antisémite ».
Yann Moix
L’auteur et chroniqueur Yann Moix, relaxé en juillet, a été condamné ce mercredi 13 mars en appel pour diffamation envers l’écrivain d’extrême droite Renaud Camus, qu’il avait qualifié d'« assez antisémite ».

La cour d’appel de Paris a condamné Yann Moix ce mercredi 13 mars à verser 1 000 euros de dommages et intérêts à Renaud Camus qu’il avait qualifié « d’assez antisémite ».


Le chroniqueur devrait également s’acquitter de 2 000 euros de frais de procédure.

Elle a estimé que « l’imputation d’antisémitisme était suffisamment précise » et que la preuve apportée, qui aurait pu être « plus complète », était « suffisante en l’état ».

Les propos visés ont été tenus le 3 juin 2017, sur le plateau de l’émission « On n’est pas couché », sur France 2 : les débats avaient porté sur Renaud Camus, théoricien du « grand remplacement » (par l’immigration) qui menace selon lui la civilisation française.

« Renaud Camus c’est un écrivain un petit peu misanthrope, assez antisémite », avait déclaré Yann Moix. L’écrivain Charles Consigny, invité sur le plateau, l’avait coupé : « Il est pas antisémite ». « On va y revenir, en tout cas il est raciste », avait répondu Yann Moix.

[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Articles à lire aussi