Peuple de France-Revue de presse: Versailles: Les travailleurs étrangers sans-papiers manifestent pour dénoncer des conditions de travail dégradées

jeudi 14 mars 2019

Versailles: Les travailleurs étrangers sans-papiers manifestent pour dénoncer des conditions de travail dégradées

Des travailleurs sans-papiers ont manifesté à Versailles (Yvelines) devant une agence d'intérim, mercredi 13 mars, pour dénoncer des conditions de travail dégradées.
Des travailleurs sans-papiers ont manifesté à Versailles (Yvelines) devant une agence d'intérim, mercredi 13 mars, pour dénoncer des conditions de travail dégradées.


Des travailleurs sans-papiers se sont rassemblés devant une agence d’intérim de Versailles, mercredi 13 mars, pour dénoncer des conditions de travail précaires du fait de leur situation administrative.

C’est le syndicat la CGT qui a lancé un pavé dans la mare en critiquant, plus largement, le secteur du nettoyage qui n’emploierait que des immigrés avec ou sans papiers.

Dans un communiqué, le syndicat explique que la situation des travailleurs qui n’ont que des contrats en CDD est « un frein à la régularisation et à un niveau de vie correct ».

Sonia Porot, secrétaire générale de la CGT Union départementale des Yvelines a expliqué avoir mené, ce mercredi, dans le Val-d’Oise et dans les Yvelines, deux opérations dans un groupe de nettoyage et dans l’agence d’intérim qui emploient des travailleurs étrangers.

"Certains sont sous-payés. Ils sont au bout de la chaîne. Les travailleurs peuvent travailler de 7h à 9h sur un site puis retravailler en fin de journée ailleurs. C’est difficile d’avoir une vie de famille décente."

[...]

En savoir plus sur actu.fr


Sur le même thème lire aussi:


2 commentaires:

  1. Primo,un clandestin n'a qu'un seul droit LA FERMER OU REPARTIR EN AFRIQUE.Pénaliser les entreprises employant de la main d'oeuvre clandestine. Illégalement sur notre sol,il ne devraient pas avoir le droit de manifester.Qu'attend Castaner le shériff national pour envoyer les forces de l'ordre et calmer cette faune.

    RépondreSupprimer
  2. Des travailleurs sans papiers = travail au noir non ?

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi