Revue de presse française et internationale - Peuple de France: A Toulouse, un "gilet jaune" en garde à vue met le feu à sa cellule

dimanche 24 mars 2019

A Toulouse, un "gilet jaune" en garde à vue met le feu à sa cellule

Samedi 23 mars, peu après 21 h, un départ d'incendie s’est déclaré dans les geôles du commissariat central de Toulouse, situé boulevard de l’Embouchure. Selon les informations de nos confrères de La Dépêche du Midi, un détenu mis le feu à sa cellule, contraignant l’évacuation des gardés à vue.
Samedi 23 mars, peu après 21 h, un départ d'incendie s’est déclaré dans les geôles du commissariat central de Toulouse, situé boulevard de l’Embouchure. Selon les informations de nos confrères de La Dépêche du Midi, un détenu mis le feu à sa cellule, contraignant l’évacuation des gardés à vue.

Au total, ce sont 25 gardés à vue qui ont dû être extraits du sous-sol du central avant d’être redirigés sur les autres commissariats de l’agglomération toulousaine : Tournefeuille, Colomiers, le Mirail, Blagnac, etc.
Une trentaine de sapeurs-pompiers de la Haute-Garonne ont été dépêchés sur place. Le feu a pu être rapidement circonscrit. Les dégâts restent limités aux geôles mais une épaisse fumée a gagné une grande partie du bâtiment, incomodant une dizaine de policiers. Deux d’entre eux ont dû être transportés au centre hospitalier de Toulouse-Purpan par les secours.

D’après La Dépêche du Midi, le jeune homme qui a dégradé sa cellule, a priori en enflammant un papier, venait d’être interpellé samedi après-midi en plein centre-ville de Toulouse alors que des heurts éclataient sur le pont Guilhemery.

[...]

En savoir plus sur midilibre.fr


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi