Peuple de France : Les tirs de LBD multipliés par trois en 2018

mardi 12 mars 2019

Les tirs de LBD multipliés par trois en 2018

Dans un rapport sur les LBD, une sénatrice LR évoque un usage “massif” de cette arme non-létale au cours des dernières semaines.
Dans un rapport sur les LBD, une sénatrice LR évoque un usage “massif” de cette arme non-létale au cours des dernières semaines.


L’utilisation des lanceurs de balles de défense (LBD) a considérablement augmenté ces deux dernières années.
Un rapport de la sénatrice Les Républicains Jacqueline Eustache-Brinio, cité par le Huffington Post, donne de nouveaux chiffres sur l’utilisation du LBD d’après des statistiques obtenues auprès de l’IGPN et du ministère de l’Intérieur. Et, selon les données de ce rapport, qui doit éclairer la commission des Lois du Sénat, l’arme non-létale n’a jamais été autant utilisée que ces derniers mois. 

« Le contexte social spécifique que connaît la France depuis plusieurs mois ainsi que la multiplication des violences et des exactions en marge des manifestations des ‘gilets jaunes’ ont conduit à un usage plus massif des lanceurs de balles de défense au cours des dernières semaines dans le cadre des opérations de maintien et de rétablissement de l’ordre », note le rapport.

Selon les chiffres du rapport cités par le Huffington Post, il y a eu 3 814 tirs de LBD en 2014 et 6 604 en 2016. Ce nombre triple en 2018 et monte jusqu’à 19 071 tirs par des membres des différents services de police. Selon la sénatrice Les Républicains, du 17 novembre 2018 au 5 février 2019, « 13 460 tirs de balles de défense ont été recensés au sein de la police nationale ».

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi