Peuple de France : Une tête de cochon sur le chantier de la mosquée à Bergerac

lundi 25 mars 2019

Une tête de cochon sur le chantier de la mosquée à Bergerac

Des dégradations ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi sur un mur du chantier de la mosquée de Bergerac (Dordogne), qui est contesté.
Des dégradations ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi sur un mur du chantier de la mosquée de Bergerac (Dordogne), qui est contesté.


Une tête de cochon et du sang animal ont été retrouvés lundi matin à l'entrée du chantier contestée de la future mosquée de Bergerac (Dordogne), a-t-on appris de sources judiciaires.

« Le ou les auteurs ont badigeonné les murs avec du sang animal et ils ont mis une tête de porc découpée » sur la porte d'entrée du chantier, a indiqué Charles Charollois, vice-procureur à Bergerac, précisant que cela s'était passé « en quelques minutes ».

Ces dégradations ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi sur une des façades à l'extérieur du chantier. Les ouvriers y travaillant les ont découvertes lundi matin vers 7 h 30.

L’Association culturelle des Marocains de la Dordogne (ACMD), porteuse du projet, a déposé une plainte.

[...]

En savoir plus sur 20minutes.fr


Sur le même thème lire aussi:



2 commentaires:

  1. Et quand ces énerguménes ,saccagent,les cimetiéres,cassent les croix et tous autres symboles chrétiens,c'est quand meme plus grave qu'un peu de peinture sur une façade.

    RépondreSupprimer
  2. Mais le cochon,comme le vin sont des symboles de la vie Française ,pour peu qu'on y rajoute une baguette bien croustillante.Alors quand on veut devenir Français,on se plie aux coutumes du pays et surtout,on ne tente pas d'importer sa "civilisation" destructrice.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi