Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Des surveillants de la prison d'Alençon "gazés" par les forces de l'ordre

jeudi 7 mars 2019

Des surveillants de la prison d'Alençon "gazés" par les forces de l'ordre

Alors qu'ils occupent depuis mardi l'entrée du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe où deux des leurs ont été blessés par un détenu, les surveillants de la prison ont été dispersés ce jeudi matin par les forces de l'ordre usant de gaz lacrymogènes. Ils ont repris position peu de temps après.
Alors qu'ils occupent depuis mardi l'entrée du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe où deux des leurs ont été blessés par un détenu, les surveillants de la prison ont été dispersés ce jeudi matin par les forces de l'ordre usant de gaz lacrymogènes. Ils ont repris position peu de temps après.

Une centaine de surveillants du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne)  bloquaient l'entrée de la prison ce jeudi matin 7 mars lorsqu'ils ont été "délogés" à 9h30  par les forces de l'ordre. 


Les gendarmes mobiles ont utilisé des gaz lacrymogènes pour permettre d'acheminer à l'intérieur de l'établissement 300 baguettes de pain. Selon le syndicat FO, les échanges ont été "nourris" et un surveillant, victime d'un malaise,  a été pris en charge par les pompiers et transporté à l'hôpital. 



[...]

En savoir plus sur francebleu.fr


Sur le même thème lire aussi:

 Attentat terroriste à la prison de Condé-sur-Sarthe : le gouvernement ne doit plus jamais songer à faire revenir les djihadistes

1 commentaire:

  1. Quitte a me repeter,nous sommes bien en pleine dictature Un pays comme la France ne mérite pas d'étre dirigée par un incompétent, et un incendiaire.Si on continue,les forces de l'ordre défendront les casseurs ,et djahistes Un grand nettoyage de nos dirigeants s'impose plus que jamais dans notre pays.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi