Peuple de France : Salvini en faveur d’une légitime défense sans proportionnalité

dimanche 10 mars 2019

Salvini en faveur d’une légitime défense sans proportionnalité

La loi, qui doit être approuvée par le Sénat, donnera aux victimes d’une effraction, par exemple, l'autorisation de tirer sur leur cambrioleur, que celui-ci soit armé ou non.
La loi, qui doit être approuvée par le Sénat, donnera aux victimes d’une effraction, par exemple, l'autorisation de tirer sur leur cambrioleur, que celui-ci soit armé ou non. 


Pour lutter contre le crime, Matteo Salvini semble vouloir redonner du pouvoir aux citoyens, y compris celui de se faire justice soi-même.
Après que la chambre des députés italienne a donné son feu vert, mercredi, sur la légitime défense voulue par le ministre de l’Intérieur, il ne manque désormais plus que l’approbation finale du Sénat pour qu’elle puisse entrer en vigueur, rapporte L’Obs ce vendredi 8 mars.

« D’ici la fin du mois de mars, la loi entrera en vigueur », assure le ministre, également patron de la Ligue du Nord. Celle-ci vise à effacer le « principe de proportionnalité » en cas de légitime défense. Ainsi, la victime d’une effraction aura le droit de tirer sur son cambrioleur sans être inquiétée, que celui-ci détienne une arme ou non. Une législation qui s’appliquera tant que la victime se trouve dans un « état de perturbation ». S’il fallait jusqu’alors, pour tirer avec une arme sur un malfaiteur, être dans une « vraie nécessité » ainsi que faire face à un « péril imminent », ces conditions n’auront plus lieu d’être. 

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi