Revue de presse française et internationale - Peuple de France: "Pendez les blancs" : le rappeur Nick Conrad condamné à 5.000 euros d'amende avec sursis

mardi 19 mars 2019

"Pendez les blancs" : le rappeur Nick Conrad condamné à 5.000 euros d'amende avec sursis

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce mardi le rappeur Nick Conrad à 5.000 euros d'amende avec sursis. Le rappeur était poursuivi pour "provocation directe à commettre des atteintes à la vie" après la diffusion à l'automne 2018 de son clip "Pendez les Blancs".
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce mardi le rappeur Nick Conrad à 5.000 euros d'amende avec sursis. Le rappeur était poursuivi pour "provocation directe à commettre des atteintes à la vie" après la diffusion à l'automne 2018 de son clip "Pendez les Blancs".

Ce mardi 19 mars, le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement à l'encontre du rappeur Nick Conrad qui a comparu il y a un peu plus de deux mois pour "provocation directe à commettre des atteintes à la vie".


En cause ? Un clip diffusé à l'automne sous l'acronyme "PLB" pour "Pendez les Blancs". Le tribunal a condamné le chanteur à 5000 euros d'amende avec sursis.

Lors de l'audience en janvier dernier, le parquet avait requis une amende de 5000 euros avec sursis, estimant que cet artiste noir de 35 ans "a outrepassé les limites autorisées de la liberté d'expression dans ce genre singulier qu'est le rap". 

"Je suis déçu mais le combat va continuer", "on va faire appel", a réagi le rappeur à l'issue du jugement. Pour ces faits, Nick Conrad encourt jusqu'à cinq ans de prison et 45.000 euros d'amende.

[...]

En savoir plus sur lci.fr


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

  1. Il a eu une peine ultra minimum et en plus il est déçu ! Imaginons un blanc qui chante ou rappe avec des paroles comme "pendez les noirs" ou "pendez les arabes". Ce serait à coup sûr la peine maximum et l'interdiction de continuer sa carrière. 2 poids, 2 mesures avec la justice de ce pays.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi