Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Migrants : le retour “alarmant” de campements géants à Paris

mercredi 27 mars 2019

Migrants : le retour “alarmant” de campements géants à Paris

Le nombre de migrants à Paris connaît une augmentation inquiétante. Anne Hidalgo demande à l’Etat un plan d’urgence.
Le nombre de migrants à Paris connaît une augmentation inquiétante. Anne Hidalgo demande à l’Etat un plan d’urgence.


Ils seraient 700 à 1 200 actuellement dans les rues du nord de la capitale. Comme le révèle Le Parisien ce mardi 26 mars, de nombreux campements clandestins sont en train de resurgir à Paris.
Alors que l’Ile-de-France a connu une augmentation de 45 % du nombre de demandeurs d’asile en 2018, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a constaté sur place la dégradation de la situation. « Les campements géants sont en train de se reformer », déplore-t-elle dans les colonnes du Parisien tout en rappelant que « leur nombre va sans doute encore augmenter avec la fermeture, dans quelques jours, des places d’hébergements temporaires du plan hiver ».

Par endroits, dans la capitale, des migrants ont même planté leurs tentes au milieu de la circulation, sur un rond-point parsemé de gravats et de déchets. Les plus petits campements insalubres se situent à Saint-Denis, porte de Clignancourt ou encore porte de la Villette.

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

  1. Le problème des migrants ne sont pas les migrants , c'est toute une organisation bien huilé encouragé et financé par un riche milliardaire socialiste Georges Soros à sa botte l'alcoolique de service Juncker, dans le but d'engranger de la main d’œuvre à très bas coût . Avec la complicité de certain politiques qui œuvrent pour les intérêts du CAC 40 , ceux-ci organisent la répartition de ces malheureux partout en France et en Europe ! La preuve en est suite à un reportage sur l'Allemagne ou un grand nombre de ces Hommes ont été retrouvé à travailler sur des chantiers à 80 centimes de l'heure ! Lobbys , multinational y trouvent leurs intérêts , cherchez l'erreur !

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi