Peuple de France-Revue de presse: Marine Le Pen continue d'affirmer qu'un retraité français modeste est "moins bien traité qu'un migrant"

mardi 12 mars 2019

Marine Le Pen continue d'affirmer qu'un retraité français modeste est "moins bien traité qu'un migrant"

La présidente du Rassemblement national affirme notamment que les migrants, "fraîchement débarqués" ou non, sont aidés en priorité au détriment des Français.
La présidente du Rassemblement national affirme notamment que les migrants, "fraîchement débarqués" ou non, sont aidés en priorité au détriment des Français.

"Je pense que les Français ont plus de droits que n'importe qui d'autre dans leur propre pays", estime Marine Le Pen.


Invitée de BFMTV ce mardi matin, la présidente du Rassemblement est revenue sur l'injustice majeure que subiraient, d'après elles, les Français les plus modestes vis-à-vis des immigrés arrivant sur notre sol.

"Il faut réserver la solidarité nationale, y compris en matière de logement, à nos propres compatriotes", a-t-elle déclaré, affirmant que la totalité des logements d'urgence était aujourd'hui attribuée aux "migrants fraîchement débarqués". 

"Combien de retraités modestes, mais qui ont un petit capital, ne demandent pas le minimum vieillesse parce qu'ils veulent laisser quelque chose à leurs enfants? (...) Ils préfèrent vivre extrêmement chichement, en dessous (...) du seuil de pauvreté pour pouvoir laisser le petit capital qu'ils ont réussi à se constituer par leur travail durant toute leur vie à leurs enfants", estime Marine Le Pen.

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ "Oui, un migrant peut toucher davantage qu’un retraité !" affirme Marine Le Pen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi