Peuple de France-Revue de presse: Macron à une femme voilée: « Si vous n’êtes pas embauchée parce que vous portez un foulard, c’est une discrimination et c’est sanctionné »

samedi 2 mars 2019

Macron à une femme voilée: « Si vous n’êtes pas embauchée parce que vous portez un foulard, c’est une discrimination et c’est sanctionné »

Durant une séance du grand débat national, le président a rappelé que les employeurs du secteur privé n'avaient pas le droit de rejeter une candidature à cause du port du hijab, et que les contrôles contre cette discrimination seraient renforcés.
Durant une séance du grand débat national, le président a rappelé que les employeurs du secteur privé n'avaient pas le droit de rejeter une candidature à cause du port du hijab, et que les contrôles contre cette discrimination seraient renforcés.

En Gironde, où il se trouvait à l'occasion du grand débat national le 28 février, Emmanuel Macron a été interpellé par une musulmane voilée qui l'a interrogé sur le port du hijab au sein de l'entreprise.


Le président a assuré que le voile ne devait en aucune façon constituer un frein à l'embauche dans le secteur privé.

Emmanuel Macron a déclaré : 

«Un foulard simple, comme celui que vous portez, est un foulard qui n'est absolument pas interdit pour être embauchée dans une entreprise privée.» «Si parce que vous portez un foulard vous n’êtes pas embauchée, [...] c’est une discrimination à l’embauche et il faut le dénoncer, et c'est sanctionné par la loi. Nous avons renforcé les contrôles», a-t-il ajouté.


[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Emmanuel Macron "respecte les femmes voilées"

➜ Emmanuel Macron favorable au voile islamique lors des sorties scolaires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi