Peuple de France : Jawad Bendaoud, le logeur de jihadistes du 13-Novembre, condamné en appel à 4 ans de prison

vendredi 29 mars 2019

Jawad Bendaoud, le logeur de jihadistes du 13-Novembre, condamné en appel à 4 ans de prison

Relaxé en première instance, Jawad Bendaoud a été condamné vendredi en appel à Paris à quatre ans de prison pour avoir hébergé deux jihadistes des attaques du 13 novembre 2015, dont leur cerveau présumé Abdelhamid Abaaoud.
Relaxé en première instance, Jawad Bendaoud a été condamné vendredi en appel à Paris à quatre ans de prison pour avoir hébergé deux jihadistes des attaques du 13 novembre 2015, dont leur cerveau présumé Abdelhamid Abaaoud.

Jawad Bendaoud, 32 ans, avait été relaxé en première instance en février 2018. Vendredi, la cour a également prononcé l'interdiction de ses droits civiques et civils pendant cinq ans.


Il devra de plus indemniser au titre des dommages et intérêts de nombreuses parties civiles, dont des "victimes directes" des attentats, des "victimes indirectes" ainsi que des résidents de l'immeuble de Saint-Denis, où il avait logé les deux jihadistes après les attaques du 13-Novembre.

Jawad Bendaoud était jugé pour "recel de malfaiteurs terroristes" pour avoir fourni l'appartement où Abdelhamid Abaaoud et son complice Chakib Akrouh s'étaient repliés à Saint-Denis. C'est là qu'ils sont morts dans l'assaut des policiers du Raid, le 18 novembre 2015.

En première instance, il avait été condamné à quatre ans de prison, dont un an avec sursis. L'avocate générale avait requis la peine maximale (5 ans de prison, avec mandat de dépôt) contre cet homme de 26 ans, un ambulancier à l'allure soignée qui a, selon Naïma Rudloff, "une adhésion totale aux thèses jihadistes".

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi