Revue de presse française et internationale - Peuple de France: "Gilets jaunes": "Il y aura peut-être plus de blessés de part et d’autre parce qu’on va aller au contact", prévient un CRS

mardi 19 mars 2019

"Gilets jaunes": "Il y aura peut-être plus de blessés de part et d’autre parce qu’on va aller au contact", prévient un CRS

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a fait des annonces lundi après les violences lors de l'acte 18 du mouvement des "gilets jaunes". De nouvelles consignes ont notamment été données aux forces de l'ordre avec une stratégie de dispersion.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, a fait des annonces lundi après les violences lors de l'acte 18 du mouvement des "gilets jaunes". De nouvelles consignes ont notamment été données aux forces de l'ordre avec une stratégie de dispersion. 

Les forces de l’ordre, qui ont semblé débordées lors de l’acte 18, disposeront de nouveaux outils, et notamment de drones. Surtout, elles auront pour consigne de disperser immédiatement les manifestants en cas de débordement. 


Des dispersions immédiates qui impliquent plus de contact. Une part de risque qu’il faudra assumer prévient Johan Cavallero, délégué national CRS du syndicat Alliance.

"Plus de contact ça veut dire plus de violences, parce qu’il va falloir interpeller et les gens ne vont pas se laisser faire. Donc les collègues useront de la force nécessaire et voilà. Mais ensuite, il faudra accepter des images où il y aura des charges de CRS pour interpeller les auteurs de troubles. Il y aura peut-être plus de blessés de part et d’autre parce qu’on va aller au contact et les gens ne vont pas se laisser interpeller", explique-t-il.



[...]

En savoir plus sur rmc.bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Un syndicaliste “scandalisé” par la gestion des forces de l’ordre

➜ Après les annonces d'Édouard Philippe, des gilets jaunes préparent de nouveaux blocages

2 commentaires:

  1. Encore une decision de nature,non pas de calmer le peuple,mais au contraire d'augmenter les risques de contacts incontrolés,de part et d'autres. A croire que tout Il est devenu plus qu'urgent est fait pour qu'éclate une révolution,ou guerre civile.Il est de plus en plus urgent de changer de Président et de gouvernenemt Ils sont incapables d'analyser intelligemment la gravité de la situation.

    RépondreSupprimer
  2. macron devrait augmenter le smig !!revoir la justice fiscale et les cadeaux fait aux riches etc etc ou alors c est qu il veut le bordel en france

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi