Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Les "gilets jaunes" lancent samedi un "ultimatum" à Emmanuel Macron

vendredi 15 mars 2019

Les "gilets jaunes" lancent samedi un "ultimatum" à Emmanuel Macron

Les "gilets jaunes", en quête d'une remobilisation dans la rue, veulent marquer les esprits samedi avec une 18e journée de manifestation présentée comme un "ultimatum" au président Macron, à l'occasion de la fin du débat national et des quatre mois du mouvement.
Les "gilets jaunes", en quête d'une remobilisation dans la rue, veulent marquer les esprits samedi avec une 18e journée de manifestation présentée comme un "ultimatum" au président Macron, à l'occasion de la fin du débat national et des quatre mois du mouvement.

Depuis plusieurs semaines, le 16 mars est annoncé comme un rendez-vous clé, avec un appel à converger vers Paris pour renouer avec les démonstrations de force des premiers week-ends, alors que le nombre de manifestants a chuté ces dernières semaines.


"Maintenant, on va passer aux choses sérieuses: l'acte 18 arrive et ça, Macron, tu peux te méfier parce que ça va être un regain de mobilisation", annonçait samedi soir l'une des figures du mouvement, Eric Drouet. "Il va y avoir un seul point de convergence pour ceux qui peuvent: ça va être Paris".

"Il va y avoir beaucoup de personnes, il va pas falloir lâcher. (...) On attend les Toulousains avec impatience, les Bordelais, les Marseillais, les Rouennais...", ajoutait ce chauffeur-routier de Seine-et-Marne, qui a aussi évoqué le renfort de sympathisants d'Italie, Belgique, Pays-Bas, Pologne. 

"C'est une journée qui est annoncée chargée", a confirmé à l'AFP une source policière: "Il y a beaucoup de facteurs qui permettent d'envisager une mobilisation supérieure à celle des précédents samedis". 

Aucune manifestation de "gilets jaunes" n'a été déclarée, mais plusieurs événements Facebook ont été créés, dont un "Acte 18 - Ultimatum - La France entière à Paris", ainsi que des pages pour organiser covoiturages et hébergement depuis la province. "Bande-annonces" vidéo et textes aux tonalités insurrectionnelles ont également fleuri sur les réseaux sociaux.

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi