Peuple de France - Revue de presse française et internationale: « Ceux qui excusent, qui encouragent » les violences se rendent « complices », avertit Édouard Philippe

samedi 16 mars 2019

« Ceux qui excusent, qui encouragent » les violences se rendent « complices », avertit Édouard Philippe

Ce samedi 16 mars, l'acte 18, présenté comme un « ultimatum » lancé au président Emmanuel Macron, a rappelé les épisodes les plus violents de la mobilisation, début décembre.
Ce samedi 16 mars, l'acte 18, présenté comme un « ultimatum » lancé au président Emmanuel Macron, a rappelé les épisodes les plus violents de la mobilisation, début décembre. 

Soixante-quatre personnes ont été blessées aujourd'hui dans la capitale, selon un bilan provisoire donné sur LCI par Laetitia Vallar, porte-parole de la préfecture de police de Paris.


Parmi eux : 40 manifestants, 23 forces de l'ordre et un pompier. Il faut ajouter à ce décompte les 11 personnes légèrement blessées dans l'incendie d'un immeuble avenue Roosevelt.

Le bilan provisoire du nombre d'arrestations dans la capitale continue de grossir : à 17 h 40, les forces de l'ordre décomptaient 151 personnes arrêtées depuis ce matin, selon les informations de la préfecture de police.

Édouard Philippe fait part de sa colère. "Ceux qui excusent, qui encouragent" les violences se rendent "complices" avertit le Premier ministre, qui s'est brièvement exprimé face aux médias, dans le quartier des Champs-Élysées.

[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr


Sur le même thème lire aussi:

2 commentaires:

Gilbert Rocaries a dit…

Monsieur le sous premier ministre a la botte d'un gamin illégitime,respectez le peuple en colére. En colére par votre gouvernance;En colére par votre inaction an faveur des francaises et francais,en colére parce que vous donnez la priorité aux immigrés,et délaissez les retraités,les jeunes ménages a la recherche d'un loghement,en colére (et c'est évident) pour votre préférence aux envahisseurs de la France Le bordel c'est vous qui l'avez déclanché par votre mépris envers le peuple.Arrétez d'envoyer du pognon ( a crédit)en afrique. Redonnez a la France la grandeur qu'elle mérite Helas on ne peut plus faire appel au général de gaulle,qui trés certainement a grands coups de pieds au cul vous bouterez hors du pays. Vous étes des traites a la nation.Des émeutes a Paris et macron et sa maman font du ski dans les pyrénees. Il n' a plus de pilote dans l'avion France.

Nicolas G. a dit…

Tout est dit Bravo

Articles à lire aussi