Peuple de France-Revue de presse: Un économiste: Emmanuel Macron «est à côté de la plaque» sur l'Europe

jeudi 14 mars 2019

Un économiste: Emmanuel Macron «est à côté de la plaque» sur l'Europe

L'économiste Christian Saint-Etienne était l'invité de la Grande interview. Il a ciblé le discours européen d'Emmanuel Macron, jugeant que c'était «du pipeau». Il s'est également montré positif quant à la sortie du Royaume-uni de l'UE via le Brexit.
L'économiste Christian Saint-Etienne était l'invité de la Grande interview. Il a ciblé le discours européen d'Emmanuel Macron, jugeant que c'était «du pipeau». Il s'est également montré positif quant à la sortie du Royaume-uni de l'UE via le Brexit.

Lors de la Grande interview diffusée le 12 mars, l'économiste universitaire Christian Saint-Etienne et auteur de «Trump et Xi Jinping, les apprentis sorciers» (Ed. de l’Observatoire) a longuement évoqué la situation politique de l'Union européenne.

Selon lui, «l'Union européenne est construite sur un système fédéral», qu'il faudrait ramener «à trois fonctions uniquement : le marché unique, la question juridique, la question de la croissance durable avec une taxe carbone». «Mais sur la partie ultra-politique, il faut faire l'Europe des nations, c'est-à-dire qu'il faut le faire par l'intergouvernemental parce que je crois que la seule façon de survivre au plan mondial, c'est de garder les nations et les renforcer», poursuit-il. Il argumente par ailleurs que «la faiblesse de la France explique aujourd'hui, en partie, la faiblesse de l'Europe».


«Il faut remettre la France debout», insiste-t-il. Sans ambages, Christian Saint-Etienne décrit en outre le projet européen d'Emmanuel Macron comme étant «du pipeau». En effet, il estime qu'il y a «deux questions essentielles aujourd'hui» avec deux «transformations du monde depuis 20 ans» qui sont éludées par le chef de l'Etat.

Premièrement, l'économiste souligne «le choc des deux géants [la Chine et les Etats-Unis] qui se battent actuellement pour la domination mondiale [...] et qui va monter en puissance». «Emmanuel Macron ne parle absolument pas de ce choc qui va de plus en plus structurer le monde», analyse Christian Saint-Etienne qui poursuit : «La deuxième transformation, c'est la montée du numérique. Or Macron a pris la mesure de détaxer la taxe d'habitation, c'est 20 milliards perdus par an et, dans le même temps, [...] il a annoncé un milliard et demi sur l'intelligence artificielle sur le quinquennat.»

Il dénonce de fait : «C'est l'exact inverse qu'il fallait faire, il fallait mettre 20 milliards par an sur l'intelligence artificielle et la robotisation de l'économie, et un petit complément de mesures sur la taxe d'habitation.» Emmanuel Macron «est à côté de la plaque sur les deux sujets centraux qui structurent la planète», matraque-t-il.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi