Peuple de France-Revue de presse: La baisse du niveau de vie des retraités équivaut à 468 euros de perte de pouvoir d’achat

mercredi 13 mars 2019

La baisse du niveau de vie des retraités équivaut à 468 euros de perte de pouvoir d’achat

Selon un rapport de l’INSEE, les retraités sont les grands perdants des décisions gouvernementales. En effet, selon les chiffres de l’étude, les retraités français ont vu leur niveau de vie baisser de 2% en 2018.
Selon un rapport de l’INSEE, les retraités sont les grands perdants des décisions gouvernementales. En effet, selon les chiffres de l’étude, les retraités français ont vu leur niveau de vie baisser de 2% en 2018. 

La baisse de pouvoir d’achat se monte en moyenne à 39€ par retraité chaque mois soit 468€ en 2018, en raison de 27€ pour la hausse de la CSG et de 12€ causée par la hausse du prix des carburants et du fioul.
Il est à noter que les ménages français ont perdu en moyenne 0,4% de pouvoir d’achat en raison des réformes gouvernementales. Pour les retraités, l’impact est donc 5 fois supérieur! C’est bien la preuve que les retraités sont la cible des politiques gouvernementales ! Mais qui en parle?

S’en prendre aux retraités est indigne ! Mais si vous êtes retraité et qu’en plus vous habitez à la campagne alors là c’est la double ou la triple peine ! Nous pouvons lire dans cette étude “les dépenses en carburant et en fioul domestique sont plus importantes dans les territoires ruraux où les ménages se chauffent plus souvent au fioul et où l’usage de la voiture est indispensable, qu’à Paris ou à Lyon où la voiture est minoritaire dans les déplacements domicile-travail” et si vous ajoutez à ces dépenses indispensables la hausse de la CSG qui a touché de plein fouet les retraités, alors …il ne faut pas être étonné par le fort mécontentement des seniors de notre pays  !

Un actif va gagner en raison des décisions gouvernementales environ 60€ par an et un retraité va en perdre 470! Cherchez l’erreur! Il faudrait rappeler aux politiques que ce n’est pas à 85 ans que l’on va retrouver du travail pour arrondir ses fins de mois !

Non les retraités ne doivent pas être des vaches à lait ou des variables d’ajustement des politiques budgétaires car un pays qui maltraite ses aînés est un pays qui se meurt !



Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi