Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Assemblée parlementaire franco-allemande : le bide

mardi 26 mars 2019

Assemblée parlementaire franco-allemande : le bide

L’installation ce jour de l’assemblée parlementaire franco-allemande relève de la mauvaise farce.
L’installation ce jour de l’assemblée parlementaire franco-allemande relève de la mauvaise farce.

Lancée le même jour que la tête de liste de LREM, cette opération apparaît pour ce qu’elle est, une petite opération de communication dans le cadre de la campagne électorale européenne.


Elle n’a d’ailleurs suscité dans l’opinion qu’une indifférence générale parfaitement méritée ; les échos des inutiles travaux de ce théâtre d’ombres n’ont, en outre, pas dépassé le cercle étroit des cent figurants convoqués pour l’occasion (le Rassemblement National, premier parti d’opposition, n’y est même pas représenté).

Mais surtout, la tentative du fantomatique tandem Macron-Merkel de ranimer le mythe d’un couple franco-allemand qui vit sous assistance artificielle depuis des années, se révèle de jour en jour comme un contresens politique et une menace pour nos partenaires européens.

Loin d’être un moteur de la coopération européenne, la fiction politique du couple franco-allemand, entérinée sans consentement des peuples dans le traité d’Aix-La-Chapelle, procède de la volonté affichée d’aller vers davantage d’intégration des deux pays grignotant toujours plus la souveraineté et la liberté française et d’établir un directoire franco-allemand de l’Europe.

Pour tous les peuples d’Europe qui aspirent à une coopération loyale respectueuse des souverainetés, ces agissements s’interprètent comme la volonté d’une insupportable hégémonie, celle-là même qui provoqua le Brexit et encouragent la légitime dissidence des pays du Visegrad.

Le Rassemblement National dénonce cette conception hégémonique qui sape la belle idée européenne. Il appelle les Français à condamner cette conception oligarchique de l’Europe pour se tourner vers une conception respectueuse des nations, de leur souveraineté et de leur égalité. Ce sera un des enjeux de l’élection du 26 mai.

Communiqué de presse du Rassemblement National


Sur le même thème lire aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi