Peuple de France-Revue de presse: Acte 17 des Gilets jaunes : un gendarme confie enlever son matricule «sur ordre de la hiérarchie»

mardi 12 mars 2019

Acte 17 des Gilets jaunes : un gendarme confie enlever son matricule «sur ordre de la hiérarchie»

Apostrophé par un Gilet jaune lui reprochant l'absence de matricule apparent, un gendarme a expliqué l'avoir enlevé «sur ordre de la hiérarchie». L'échange a eu lieu lors de l'acte 17 des Gilets jaunes à Sallanches, en Haute-Savoie.
Apostrophé par un Gilet jaune lui reprochant l'absence de matricule apparent, un gendarme a expliqué l'avoir enlevé «sur ordre de la hiérarchie». L'échange a eu lieu lors de l'acte 17 des Gilets jaunes à Sallanches, en Haute-Savoie.

La scène s'est déroulée le 9 mars à l'occasion du 17e acte de la mobilisation des Gilets jaunes, après l'arrivée des forces de l'ordre sur une autoroute aux abords de Sallanches, en Haute-Savoie, où les manifestants menaient une action.


Alors que l'opération se déroulait dans un calme relatif, un Gilet jaune interpelle un gendarme en ces termes : «Le matricule apparent, c'est obligatoire.» Ce à quoi on entend le gendarme répondre : «Sur ordre de la hiérarchie, on les enlève.»



A 14 min 57 de la vidéo intégrale diffusée sur Facebook, un autre manifestant demande alors à l'officier quand il a reçu un tel ordre, question à laquelle le gendarme refusera de répondre, expliquant à son interlocuteur ne pas avoir de compte à lui rendre.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi